Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Investissements

LPR aide Saint Louis sucre à automatiser ses flux

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
LPR aide Saint Louis sucre à automatiser ses flux

Le loueur a conçu une ligne spécifique à Marolles (Essonne) pour vérifier la qualité des palettes qu’il fournit à son client. -

La tendance est là et elle n’est pas près de s’estomper. Les entrepôts logistiques s’automatisent de plus en plus pour des raisons liées à la sécurité des opérateurs et aux coûts de la main-d’œuvre dans un contexte de tensions sur le marché du travail. Encore faut-il, lorsqu'on s’équipe en transstockeurs dynamiques, en convoyeurs modulaires et autres racks de rangement, disposer de palettes parfaitement dimensionnées. Telle était la problématique à laquelle était exposée Saint Louis sucre sur le site de Roye, à une quarantaine de kilomètres d’Amiens (Somme), où, ces dernières années, de nombreux process ont été automatisés, de la réception du sucre à l’expédition des produits en passant par le conditionnement. LPR - La Palette rouge approvisionne l'usine avec, en moyenne, 14500[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Candia renonce à la palette échange

Stratégie

Candia renonce à la palette échange

La marque de lait, qui vient de signer avec LPR, évoque des raisons liées à l’automatisation de ses entrepôts. - La palette Europe et Candia, c’est fini ! Ainsi en a décidé le[…]

20/01/2020 | LogistiqueLait
La palette Europe prend pied en Chine

Stratégie

La palette Europe prend pied en Chine

Kimberly-Clark et Chep réduisent les émissions

Economie circulaire

Kimberly-Clark et Chep réduisent les émissions

Le laboratoire Arrow s’offre un nouveau centre de conditionnement

Investissements

Le laboratoire Arrow s’offre un nouveau centre de conditionnement

Plus d'articles