Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Herma propose à son tour une solution d’étiquetage linerless

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Herma propose à son tour une solution d’étiquetage linerless

Le spécialiste allemand a présenté InNo-Liner au dernier Labelexpo Europe, une solution permettant de réduire les coûts et les déchets des centres logistiques. -

Dans le domaine de l’étiquetage, le linerless fait figure de serpent de mer. Régulièrement, un constructeur de machines, un fournisseur de papier, le plus souvent l’un et l’autre, se présentent sur le marché avec une solution permettant d’imprimer et de coller un matériau adhésif dépourvu de dorsal – appelé aussi liner – à savoir le papier siliconé qui sert de protecteur à la partie adhésive et devient, une fois sa fonction effectuée, un déchet à éliminer. Avec InNo-Liner, Herma pense avoir enfin décroché le « Graal » dans un domaine où bien d’autres ont échoué, soit parce que les surfaces, siliconées, rendent l’impression du support impossible, soit parce que l’impression thermique limite les décors au noir et blanc, ou encore parce que, comme c’est le cas pour les systèmes où l’adhésif est activé par la chaleur, les vitesses de production sont limitées. Le fournisseur allemand, qui développe à la fois les matériaux d’étiquetage et les systèmes pour les appliquer sur les emballages, propose une technologie basée sur l’emploi d’un papier non adhésif recouvert d’une colle à l’eau brevetée. Celle-ci est activée par micro-atomisation. Le collage sur le support est instantané et définitif. Et la traçabilité du colis garantie… En l’occurrence, le procédé multicouche de fabrication du papier proposé pour cette application rend visible toute tentative d’arrachage de l’étiquette.

Temps de cycle

«Parmi les systèmes que nous connaissons, Herma InNo-Liner est le premier à être capable de satisfaire les temps de cycle et les besoins des centres d'expédition et de logistique. Le matériau utilisé pour les étiquettes peut également être préimprimé en plusieurs couleurs ", explique Thomas Baumgärtner, Pdg d'Herma, qui dirige également la division des matériaux autoadhésifs de la société. Herma garantit une vitesse de 40 étiquettes A5 ou A6 par minute, en ligne avec les cadences des machines employées sur les plates-formes logistiques. Ce type d’étiquettes, courant dans le domaine de l’e-commerce, sert par exemple à imprimer le nom et l’adresse du destinataire, mais aussi les codes-barres et toutes les informations nécessaires à l’expédition du colis. Parce que le papier est dépourvu de dorsal, le prestataire n’a donc plus à gérer ce déchet. C’est le principal avantage d'InNo-Liner. De plus, il peut choisir parmi une large gamme de matériaux sans être obligé de recourir à du papier siliconé thermique. Enfin, l’absence de dorsal sur le matériau en bobine, limite l’encombrement de cette dernière et donc la place occupée en entrepôt. Les coûts des matériaux seraient, selon Herma, en ligne avec ceux de l’étiquetage adhésif traditionnel. La solution a été présentée au salon Labelexpo Europe à Bruxelles du 24 au 27 septembre. En 2020, quelque 100 milliards de colis devraient être livrés dans les treize pays les plus industrialisés du monde d’après le Parcel Shipping Index publié par Pitney Bowes.   

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pandobac veut développer le réutilisable à Rungis

Economie circulaire

Pandobac veut développer le réutilisable à Rungis

La start-up propose un service de location-gestion de bacs aux grossistes afin de réduire les déchets d’emballage dans le circuit MIN-restaurants. - Les bacs réutilisables en plastique ne sont pas une nouveauté[…]

17/10/2019 | PlastiquesLogistique
La lune de miel continue entre Famille Michaud apiculteurs et Chep

Stratégie

La lune de miel continue entre Famille Michaud apiculteurs et Chep

Henkel veut réduire les films de palettisation

Economie circulaire

Henkel veut réduire les films de palettisation

Stef se diversifie dans le copacking et le comanufacturing

Acquisitions

Stef se diversifie dans le copacking et le comanufacturing

Plus d'articles