Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Une bouteille de lait frais en rPET à 100%

Arnaud Jadoul
Une bouteille de lait frais en rPET à 100%

En Autriche, le fabricant d’emballages Alpla et le laitier Nöm cherchent à réduire l’empreinte carbone des bouteilles et surprennent le marché. -

En Autriche, plusieurs laitiers ont récemment réintroduit les bouteilles en verre pour le lait frais. Niederösterreichische Molkerei (Nöm) surprend ainsi le marché en proposant un contenant à 100% en polyéthylène téréphtalate recyclé (rPET). Celui-ci a été développé et fabriqué par Alpla dans son usine de Steinabrückl (Autriche).

Un camion pour les préformes, 23 pour le verre

Nöm est la première et unique laiterie, pour l’instant, pouvant afficher sa neutralité carbone en Autriche. L’entreprise déclare mettre l’accent sur des faits indiscutables en termes d’impact environnemental des différents types de matériaux d’emballage qu’elle utilise. « Nous nous concentrons sur les emballages à la plus faible empreinte carbone et bons pour l’environnement à long terme, explique Erik Hofstädter, le directeur du marketing et des ventes de Nöm. L’analyse de cycle de vie récemment réalisée par C7-Consult corrobore cet objectif, comme elle indique clairement que les bouteilles en PET contenant une proportion élevée de matière recyclée sont bien en avance sur celles en verre, qu’elles soient à usage unique ou réutilisables. » Les critères déterminants sont, en particulier, les économies d’eau générées par l’absence de lavage des bouteilles usagées, le moindre poids des bouteilles en PET et les gains d’espace durant le transport : selon Nöm, un camion peut transporter 600 000 préformes de bouteilles de lait quand 23 sont nécessaires pour la même quantité de bouteilles en verre. Par ailleurs, la laiterie entend accroître la part de matière recyclée dans les emballages de ses autres produits, la portant de 25 à 50% en moyenne pour ceux en PET d’ici à l’année prochaine.

Recyclabilité

Du côté d’Alpla, Werner Rosenberger, le directeur de l’usine concernée, insiste sur la recyclabilité du produit. La bouteille est aussi transparente qu’une en verre pour être facilement identifiable dans les flux et traitée. « Dès la conception de l'emballage, nous nous assurons de récupérer les bouteilles sous forme de recyclat et de ne pas les voir finir incinérées », ajoute-t-il. Ces bouteilles doivent donc être jetées dans les bacs ou sacs jaunes. Leurs concepteurs recommandent néanmoins d’ôter l’étiquette au préalable afin de faciliter leur recyclage.

Spécialiste des emballages en plastique (bouteilles, flacons, bouchons, préformes, tubes), Alpla compte 178 usines dans 46 pays et emploie quelque 20 800 salariés. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 3,66 milliards d’euros en 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Des palettes en plastique chez Laïta

Stratégie

Des palettes en plastique chez Laïta

La coopérative laitière bretonne invoque un choix lié à la résistance et à l’hygiène. - Huitième coopérative laitière européenne, Laïta, basé à[…]

02/12/2019 | LogistiqueLait
Plus de matières renouvelables dans la brique de lait C’est qui le patron ?!

Economie circulaire

Plus de matières renouvelables dans la brique de lait C’est qui le patron ?!

Carrefour et Nestlé dévoilent une blockchain destinée à la nutrition infantile

Technologie

Carrefour et Nestlé dévoilent une blockchain destinée à la nutrition infantile

Sig acquiert l’australien Visy Cartons

Acquisitions

Sig acquiert l’australien Visy Cartons

Plus d'articles