Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Ligne Cermex chez Pascual Mexique

TP

Un délai de réponse très court, un cahier des charges complexe, de nouvelles applications en robotique, telles étaient les contraintes de l'appel d'offre lancé par Pascual Mexique pour renouveler de ses deux fins de ligne, l'une dédiée aux bouteilles en verre, l'autre aux bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET). Après avoir consulté différents professionnels, le conditionneur de jus de fruits et de boissons mexicain a finalement décidé de faire confiance au français Cermex (Tetra Laval) en raison de son « esprit client et sa réactivité ».

Suremballage. Cermex lui a livré deux installations complètes, comprenant, respectivement, un dépalettiseur, une décaisseuse, une encaisseuse, une embarqueteuse/fardeleuse et un palettiseur pour la ligne d'emballages en verre ainsi qu'une fardeleuse et un palettiseur pour la ligne PET. Soit en tout sept machines, assurant toutes les fonctions de suremballage et de palettisation.

Robot. Le point nodal de l'installation est sans doute représenté par le robot de dépalettisation des casiers en plastique. Afin d'éviter les pannes et les interventions humaines, Cermex a prévu une solution entièrement automatique et autocorrective. Son robot détecte, au moyen de capteurs ultrasons, les défauts de géométrie des palettes chargées de casiers de bouteilles vides (charges inclinées ou couches décalées par exemple) et corrige instantanément les paramètres de prise de la couche. Sa capacité de charge - qui culmine à 400 kg - lui permet de réaliser les prises et les déposes de couche à une vitesse de 60 000 bouteilles par heure, soit 42 casiers par minute. Ce dépalettiseur est associé à une palettiseur manipulant des casiers remplis de bouteilles pleines et de barquettes filmées.

Stockage intermédiaire. Entre les deux équipements, Cermex a prévu un dispositif de stockage intermédiaire des palettes vides avec redistribution vers le palettiseur qui assure la cadence de 60 000 bouteilles par heure grâce à une alimentation sur trois voies. Cermex, réalise un chiffre d'affaires de 70 millions d'euros avec 510 salariés. L'entreprise, filiale de Sidel, compte deux sites de production. Les machines d'encaissage et de palettisation sont fabriquées dans l'usine de Corcelles-les-Citeaux (Côte-d'Or), qui abrite légalement e siège, alors que l'unité de Lisieux (Calvados), est spécialisée dans les machines de fardelage. Cermex revendique un parc mondial de 6000 machines installées.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Braincube ou le miracle du « big data »

Technologie

Braincube ou le miracle du « big data »

L’entreprise auvergnate prépare une nouvelle levée de fonds pour asseoir sa croissance - À Issoire (Puy-de-Dôme), Braincube a fait du « big data » son cheval de bataille. Implantée[…]

14/04/2021 | Industrie
IA : « Chez Omron, nous entrons dans l’ère du réflexe »

Entretien

IA : « Chez Omron, nous entrons dans l’ère du réflexe »

DS Smith modernise sa cartonnerie de Rouen

Investissements

DS Smith modernise sa cartonnerie de Rouen

Les sacs en kraft améliorent leur profil environnemental

Profession

Les sacs en kraft améliorent leur profil environnemental

Plus d'articles