Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Adivalor confirme ses ambitions

Adivalor confirme ses ambitions

© Adivalor

Forte de la prorogation de l’accord-cadre avec le ministère de la Transition écologique et malgré une année 2020 compliquée, la filière de gestion des déchets de l’agrofourniture continue d’améliorer ses performances de collecte et de recyclage. -

Il y a un an, la filière française de gestion des déchets de l’agrofourniture, à travers Agriculteurs, distributeurs, industriels pour la valorisation des déchets agricoles (Adivalor), clamait haut et fort son ambition d’atteindre le 100 % recyclé à l’horizon 2030. Elle s’appuyait sur le soutien des pouvoirs publics et l’inscription de son caractère spécifique dans le paysage des filières à responsabilité élargie du producteur (REP), via l’article 62 de la loi Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec). Mais, si ce soutien a été confirmé le 15 janvier dernier avec la prorogation jusqu’en 2023 de l’accord-cadre avec le ministère de la Transition écologique, l’année 2020 est passée par là. Une « annus horribilis » pour Pierre de Lépinau, le directeur général de l’organisme, avec la persistance de la crise du recyclage, le déséquilibre de l’offre et de la demande, et la pandémie du Covid-19, qui a impacté l’automobile et le bâtiment, débouchés traditionnels des plastiques recyclés.

Hausse de la collecte

Christophe Grison, le président d’Adivalor, n’en est que plus fier de « la résilience de l’écosystème à tous les niveaux ». En effet, les collectes, dont le pic se situe habituellement en mai-juin, ont été reportées à l’automne, obligeant à organiser le stockage des déchets chez les agriculteurs ou dans les points d’apport et entraînant une hausse des coûts logistiques. Parallèlement, les recettes liées à la valorisation ont fortement baissé. Cependant, « dans un contexte de diminution ou de stabilisation des utilisations d’intrants », les volumes récupérés ont augmenté de 6,3 %, à 85 000 tonnes – sur un gisement estimé à 116 000 tonnes – et ont été recyclés à près de 90 %, hors films de paillage usagés. « Selon les programmes, le taux de collecte oscille entre 35 et 95 %, pour une moyenne de 72 % », se félicite Pierre de Lépinau. Sur le plan économique, la hausse des écocontributions des industriels a permis d’amortir l’explosion des coûts. Le chiffre d’affaires d’Adivalor en 2020 s’élève ainsi à 20,5 millions d’euros.

Trois orientations

Visant un taux de collecte de 100% d’ici à 2030 et le recyclage de tous les plastiques, Adivalor décline trois orientations dans sa feuille de route. Une écomodulation sera mise en place d’ici à 2023 pour soutenir l’amélioration de l’écoconception et de la circularité des emballages et produits plastiques. Pour consolider la filière, trois nouvelles unités de recyclage du polyéthylène haute densité (PEhd) et du polypropylène (PP) devraient être créées en France pour traiter les films agricoles du maraîchage, les filets utilisés pour le conditionnement des fourrages et les grands récipients vracs souples (big-bags) servant au conditionnement des engrais et des semences. Enfin, des expérimentations de solutions de réemploi, des grands récipients vrac (GRV) entre autres, et de substitution vont être menées en vue de la mise en place d’un indicateur de réemploi et de réutilisation. « La boucle commence à se fermer, constate avec satisfaction Pierre de Lépinau, les agriculteurs en voient les effets avec des sacs poubelle en plastique 100 % recyclé par exemple, et cela responsabilise davantage l’ensemble des acteurs de la filière. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Les sacs en kraft améliorent leur profil environnemental

Profession

Les sacs en kraft améliorent leur profil environnemental

Le bilan est passé de 92 g eq CO2 en 2015 à 85 en 2018. - Evaluer avec précision l’empreinte carbone des sacs en kraft afin de fournir aux différents maillons de la chaîne de valeurs des données[…]

02/03/2021 | PapierEconomie circulaire
Crown stable en 2020 malgré la croissance des boîtes

Résultats

Crown stable en 2020 malgré la croissance des boîtes

Huber Packaging passe sous pavillon mexicain

Acquisitions

Huber Packaging passe sous pavillon mexicain

Albéa équipe ses usines de lunettes connectées

Technologie

Albéa équipe ses usines de lunettes connectées

Plus d'articles