Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Une presse pour le carton ondulé chez Konica Minolta

Une presse pour le carton ondulé chez Konica Minolta

Développée avec MTEX NS, la PKG-675i est dédiée à l'impression jet d'encre de petites séries d’emballages et de PLV. -

Décidément l’impression numérique de carton ondulé suscite des convoitises. Venus rejoindre les « pionniers » EFI et HP, de nombreux acteurs s’intéressent à ce marché en plein essor, dopé par l’e-commerce, et promis à un développement encore plus considérable. D’après le cabinet d’études Smithers, la pandémie a accéléré la demande d'emballages pour la vente à distance par rapport aux prévisions pré-Covid. Ainsi, en 2020, l’emballage pour l’e-commerce représentait plus de 49 milliards de dollars. Or, sur ce montant, 80% des volumes sont reconductibles au carton ondulé. Konica Minolta que l’on connaît davantage pour ses presses à laize étroite pour le secteur de l’étiquette, lance sa première presse à jet d'encre pour le carton ondulé. Baptisée PKG-675i, cette machine est dédiée aux petites séries de production. « Nous visons les entreprises qui ont besoin de différencier leurs emballages ou qui veulent les personnaliser, les petites comme les grandes, dans tous les secteurs d’activité », explique Régis Ruys, chef produit « industrial printing » au sein de Konica Minolta Business Solutions France. De citer les boîtes à pizza, mais aussi les « box-to-shelf » à savoir caisses en carton présentées telles quelles dans les rayons des magasins, ou encore les PLV, parmi les articles que cette machine permettra d’imprimer.

Cinq têtes

La cinématique de la PKG-675i est assez simple. Les plaques de carton sont chargées une à une sur le côté de la machine puis entrainées par une chaîne à taquet vers le moteur d’impression constitué de cinq têtes Memjet CMJN, disposées cote a cote pour atteindre une largeur d’impression de 1 067 mm qui convient à la plupart des découpes. « On peut traiter à la fois des plaques rectangulaires ou déjà prédécoupées et rainées, prêtes à être mises en volume », note Régis Ruys. De compléter : « Tous les supports sont acceptés : couchés et non couchés, kraft, poreux ». La machine utilise des encres aqueuses approuvées par la FDA pour le contact alimentaire indirect. Elle atteint une vitesse de 150 mm par seconde avec une résolution de 1600 x 1600 dpi et le double soit 18 m/minute, en mode dégradé, à savoir avec une résolution de 1600 x 800 dpi. L'imprimante est livrée avec un Rip Caldera.

Des solutions adaptées à la distribution postale

« La croissance du commerce électronique est l'une des tendances déterminantes de l'industrie de l'emballage, et cela aura un impact majeur pour les acteurs du carton ondulé qui devront être capables de réagir rapidement et de développer des design d'emballage spécifiques au commerce électronique, adaptés à la distribution postale, plutôt qu’au commerce de détail. Le versioning et la personnalisation sont également à la hausse », indique Edoardo Cotichini, responsable de la division « professional print » chez Konica Minolta Business Solutions Europe qui voit aussi dans la création de prototypes et de petits lots personnalisés des applications idéales pour cette presse.

La machine a été développée en partenariat avec le constructeur portugais MTEX NS qui a joué le rôle d’intégrateur.

Avec la PKG-675i, Konica Minolta complète son portefeuille de solutions d’impression pour l’emballage. Le constructeur japonais qui a construit sa renommée sur le marché de l’étiquette avec la gamme AccurioLabel s’est intéressé plus récemment à l’impression feuille à feuille de carton plat avec la KM-1. Il dispose maintenant avec cette nouvelle machine d’une proposition pour le carton ondulé. Actionnaire à 42% de la société MGI, il est également à même, par l'intermédiaire de son partenaire français, d’offrir à sa clientèle des solutions pour l’ennoblissement des substrats imprimés, en feuille ou en bobine, au moyen de dorures et vernis 2D et 3D.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Cavare Packaging optimise l’impression flexo avec les groupes raclés

Investissements

Cavare Packaging optimise l’impression flexo avec les groupes raclés

Le producteur d’emballages pour les fruits et légumes voulait des trames quadri irréprochables pour répondre aux besoins de la grande distribution. -    Investir dans la flexo pour gagner en qualité[…]

Thimm équipe son site de Sibiu d’une Corruflex

Investissements

Thimm équipe son site de Sibiu d’une Corruflex

Deux nouveaux Accucheck chez Nortier

Investissements

Deux nouveaux Accucheck chez Nortier

Le Cadrat d’or se relance en 2021

Profession

Le Cadrat d’or se relance en 2021

Plus d'articles