Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Tout savoir sur le jet d’encre

Tiziano Polito
Tout savoir sur le jet d’encre

Dans son ouvrage de 243 pages, Régis Thienard nous éclaire sur ce procédé d’impression promis à un développement certain dans l’emballage et l’étiquette. -

On demande à un ouvrage qui s’intéresse à un sujet technique d’être clair et, si possible, bien illustré. Le Jet d’encre, de Régis Thienard, répond à ces deux objectifs. En outre, il présente une mise en page agréable, un papier glacé bien épais comme on les aime, et un format carré, de 21 x 21 cm, qui facilite son transport et sa lecture. Rien d’étonnant si l’on considère que cet ancien publicitaire formé au dessin et à la photographie s’occupait de beaux livres aux éditions Hazan au début de sa carrière... L’impression et le jet d’encre sont arrivés plus tard, en 2002, quand, avec Alain Thomas, il crée Inov-Media et conçoit une presse numérique de format 72 x 102 cm qui ne sera finalement jamais commercialisée, faute de financement. Sa rencontre avec Edmond et Victor Abergel, fondateurs de MGI, lui permettra d’aller plus loin, en participant au développement des premières générations de machines à imprimer les cartes en plastique et, surtout, au lancement des JetVarnish, les presses numériques dédiées à l’ennoblissement numérique, dont le fonctionnement repose, justement, sur le jet d’encre.

Électromagnétisme 

Dans son ouvrage, Régis Thienard nous éclaire sur ce procédé d’impression qui ne cesse de se développer dans l’industrie de l’emballage et de l’étiquette, apprécié pour ses atouts économiques et sa souplesse, notamment vis-à-vis des petits tirages. Le lecteur retrouvera dans les 243 pages et les dix chapitres qui le composent tout ce qu’il faut savoir sur le jet d’encre, de ses origines historiques, qui remontent à Michael Faraday et à ses grands travaux sur l’électromagnétisme en 1831, jusqu’à la finition en passant par le fonctionnement des têtes piézoélectriques, les techniques de dépose des encres, la taille des gouttes, mais aussi la colorimétrie, le papier et le séchage. Les illustrations facilitent la compréhension de problématiques très pointues. Très intéressant, le chapitre dédié aux défauts d’impression nous éclaire quant à lui sur les pistes d’amélioration. Rien qu’au cours de ces dix dernières années, le jet d’encre a énormément progressé sur le plan de la qualité de reproduction, de la vitesse, du format, mais son potentiel de développement reste encore important.

Électrophotographie 

Dans un autre chapitre, l’auteur compare le jet d’encre à l’offset qui constitue, qu’on le veuille ou non, l’étalon de mesure de l’univers de l’impression. Son analyse porte sur des sujets très « terrain », tels que les consommables, la maintenance, les couleurs. Et parce que cette approche semble lui convenir, il se consacre, dans un autre chapitre, à l’analyse comparative des procédés concurrents comme l’électrophotographie à encres liquides de HP Indigo et l’électrophotographie à toner sec de Xeikon, sans oublier le procédé Kodak. Le Jet d’encre est vendu au prix de 37 euros.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

La série Labelexpo s’enrichit d’un nouvel épisode

Profession

La série Labelexpo s’enrichit d’un nouvel épisode

Après l’Europe, les États-Unis, la Chine, l’Asie du Sud-Est et l’Inde, Tarsus Group a décidé d’emmener son salon dédié à l’univers de l’étiquette au[…]

Labelexpo Europe bat un nouveau record

Rendez-vous

Labelexpo Europe bat un nouveau record

Un numéro 2 inattendu sur le podium des ventes de presses numériques pour étiquettes

Technologie

Un numéro 2 inattendu sur le podium des ventes de presses numériques pour étiquettes

Des rendus plus réalistes pour des validations plus rapides

Technologie

Des rendus plus réalistes pour des validations plus rapides

Plus d'articles