Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

La VariJet 106 en bêta test début 2021

La VariJet 106 en bêta test début 2021

Koenig & Bauer Durst commence les essais de sa presse numérique pour les étuis en carton plat, en prévision des démonstrations à la Drupa en 2021. -

 

Emballages Magazine s’est déjà fait l’écho du lancement de la VariJet 106 la première presse numérique issue de la collaboration entre l’allemand Koenig & Bauer et l’italien Durst. Pour mémoire, cette machine, dédiée aux étuis pliants, intègre sur une plate-forme Rapida 106 un moteur jet d’encre et est capable d’imprimer, en une seule passe, jusqu’à 6000 feuilles par heure de format B1. Koenig & Bauer Durst, la co-entreprise réunissant Koenig & Bauer et Durst va commencer les bêta test début 2021, quelques mois avant la présentation officielle à la Drupa, le salon mondial des technologies d’impression qui aura lieu à Düsseldorf (Allemagne) du 20 au 30 avril 2021. Le nom de l’imprimeur qui réalisera ces essais n’est pas encore connu. « Nous avons un certain nombre de clients existants qui aimeraient devenir des sites bêta, et nous prévoyons de leur montrer la presse après l'été. Le client que nous choisirons aura une vision de la personnalisation de masse et sera un bon partenaire pour un site bêta. » a indiqué Robert Stabler, directeur général de Koenig & Bauer Durst.

Deux autres presses pour le carton

Deux autres presses numériques sont présentes dans le portefeuille des deux partenaires : la Delta SPC 130 FlexLine Automatic et la CorruJet 170. La première peut gérer des petits formats de 500 x 600 mm et des très grands formats jusqu’à 1300 x 2800 mm, avec une épaisseur maximale de 12 mm avec des encres à base d'eau. La seconde, qui est dédiée au carton ondulé, peut travailler sur des plaques jusqu’à 1,7 m de large à une vitesse de 137 m/min. Concernant cette dernière machine, des tests bêta ont été réalisés au sein du groupe Kolb en Bavière, en Allemagne. Les trois presses VariJet 106, Delta SPC 130 et CorruJet 170 utilisent des encres à base d’eau, compatibles avec un usage alimentaire. Elles sont censées répondre à l’évolution de la demande dans l’emballage carton avec des clients qui requièrent davantage d’automatisation, des temps de réponse plus courts, plus de variantes et de personnalisation. Elles répondent également à la demande croissante des marques en matière de sécurité, de développement durable et de stratégie marketing, y compris en matière de communication multicanal et de commerce électronique.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Kodak n'ira pas à la Drupa

Rendez-vous

Kodak n'ira pas à la Drupa

Le Pdg du groupe américain évoque le climat d’incertitude lié à la pandémie. - Après Heidelberg, Xerox et Bobst, Kodak est le quatrième grand nom du secteur à annoncer son forfait[…]

24/09/2020 | ImpressionDrupa
HP raccourcit les délais de fabrication des moules pour la cellulose

Economie circulaire

HP raccourcit les délais de fabrication des moules pour la cellulose

SwissQprint France se dote d’un nouveau showroom

Investissements

SwissQprint France se dote d’un nouveau showroom

Budin Label Solutions roule en Gallus

Investissements

Budin Label Solutions roule en Gallus

Plus d'articles