Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Acquisitions

Heidelberg vend Gallus

Heidelberg vend Gallus

Une Labelfire en cours d'assemblage.

Le constructeur de presses allemand poursuit son recentrage sur l’activité « feuilles » en cédant sa filiale spécialisée dans les machines pour l’impression d’étiquettes au suisse Benpac. - 

 

Décidément, c’est l'année des grands changements pour Heidelberg ! Après avoir annoncé, pas plus tard qu’hier, sa volonté de se diversifier dans l’impression des circuits électroniques et organiques, et signifié, au printemps, son abandon du programme Primefire pour l'impression numérique de carton, le constructeur de presses allemand cède Gallus, sa filiale spécialisée dans les machines pour l’impression d’étiquettes, au groupe Benpac. Heidelberg, qui fait face à une situation financière délicate depuis quelques années, situation qui sera sans doute aggravée par le Covid-19, motive cette décision par sa volonté de se recentrer sur l’impression « feuilles », son cœur de métier, soit notamment les machines offset dont il est le leader mondial. L’opération devrait rapporter 120 millions d’euros qui lui permettront de réduire sa dette, d’augmenter ses fonds propres et d’effectuer de nouveaux investissements.

Cinq sites concernés

Sont concernés cinq sites au total, tous situés en Suisse et en Allemagne, à savoir Gallus Holding et Gallus Ferd. Rüesch à Saint-Gall (Suisse), Gallus Druckmaschinen à Langgöns (Allemagne), Heidelberg Web Carton Converting à Weiden in der Oberpfalz (Allemagne) et Menschick Trockensysteme à Renningen (Allemagne), qui emploient 430 personnes en tout. Pour mémoire, Heidelberg avait racheté Gallus en 2014. La vente, qui doit encore être approuvée par les autorités administratives compétentes et est soumise à d'autres conditions suspensives, devrait prendre effet avant la fin de 2020. Heidelberg continuera néanmoins à collaborer avec Gallus sur le programme de presses numériques Labelfire, pour lequel il fournira le moteur d’impression et les consommables. En cédant sa filiale, Heidelberg abandonne ainsi toutes ses activités dans l’impression bobine-bobine, notamment la flexographie laize étroite, pour se concentrer sur l’impression "feuilles". Pour autant, le groupe indique ne pas quitter le marché de l’étiquette avec une offre qui, désormais, ne sera plus constituée que de machines offset. 

Basé à Stans (Suisse), Benpac est spécialisé dans les machines pour l’emballage, l’ingénierie et les services pour l’industrie. La société produit notamment des machines pour le décor de tubes aluminium, de boîtiers aérosol et de fermetures pour emballage. Elle emploie 3150 personnes et est principalement active aux États-Unis et en Asie.  « L'acquisition du groupe Gallus est d'une grande importance stratégique pour Benpac. Elle complète notre offre globale dans l'emballage et garantit que toute la chaîne de valeur est désormais couverte », a déclaré, en marge de cette annonce, Marco Corvi, Pdg de Benpac.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Miller Graphics acquiert un spécialiste de la gestion de données

Acquisitions

Miller Graphics acquiert un spécialiste de la gestion de données

Grâce au rachat de Lito, le photograveur élargit la palette de solutions proposées à ses clients. - Photograveur spécialisé dans la flexographie, avec des prestations qui englobent maintenant la[…]

Des encres renouvelables chez Flint

Economie circulaire

Des encres renouvelables chez Flint

Konica Minolta lance un nouvelle presse jet d’encre en format B2+

Technologie

Konica Minolta lance un nouvelle presse jet d’encre en format B2+

Heidelberg se diversifie dans l’électronique imprimée

Stratégie

Heidelberg se diversifie dans l’électronique imprimée

Plus d'articles