Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Xeikon se lance à son tour dans l’impression numérique de carton ondulé

Xeikon se lance à son tour dans l’impression numérique de carton ondulé

Après l’étiquette et le carton plat, la filiale de Flint Group veut conquérir un nouveau marché avec Idera. -

Les lancements se succèdent en nombre chez les spécialistes de l’impression, comme pour rappeler que la Drupa aurait dû avoir lieu en cette période si le coronavirus n'était pas apparu. Xeikon, que l’on connaît davantage pour ses machines d’impression numérique toner et jet d’encre pour l’étiquette et, dans une moindre mesure, pour le carton plat, s’intéresse à un nouveau marché de l’emballage : le carton ondulé. La filiale de Flint Group annonce le déploiement, en septembre, d’Idera, sa nouvelle technologie jet d’encre pour ce substrat. Au menu : des encres aqueuses compatibles avec un usage alimentaire, la possibilité de travailler en une passe sur des feuilles couchées ou non, de traiter des plaques de 1,6 m de large et jusqu’à 2,8 m de long et d’atteindre une vitesse de production de 150 m/min.

Qualité supérieure à la flexographie

Si les avantages des procédés numériques sont connus et consistent à pouvoir imprimer pour un coût plus bas des petits et moyens tirages alors que la longueur des séries diminue, Xeikon précise que sa nouvelle plate-forme offre une qualité d’impression supérieure à celle de la flexographie, le procédé traditionnellement utilisé pour l’impression de carton ondulé. Le constructeur met en avant le savoir-faire de sa maison mère Flint Group dans les encres et notamment une technologie brevetée pour la dispersion de pigments qui, selon lui, conviendrait au carton ondulé. Il évoque également un « écosystème » ouvert pour travailler avec d’autres partenaires qui, dans des domaines tels que l’inspection ou les équipements périphériques, pourront contribuer à parachever cette nouvelle ligne d’impression. Le flux de production sera géré par le système X-800 développé par Xeikon.

Exigences de sécurité

La machine sera disponible dès la rentrée au Global Innovation Center de Lier, en Belgique, pour réaliser des essais avec des clients. Comme d’autres avant lui, et très récemment Domino, Xeikon veut, avec ce lancement, capter le potentiel de croissance du marché du carton ondulé, dopé par l'e-commerce et les exigences de sécurité liées à la récente crise de coronavirus (traçabilité, informations sur la provenance des produits…), et plus généralement, par la volonté des services marketing d’utiliser ce support pour communiquer davantage.   

Xeikon développe des machines pour l’impression numérique et des solutions pour le prépresse, notamment des systèmes pour l’exposition de plaques. Filiale du spécialiste des encres d’impression Flint Group, la société est installée à Eede, aux Pays-Bas.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Agfa investit dans les encres

Investissements

Agfa investit dans les encres

Le constructeur accroît ses capacités à Mortsel, en Belgique, pour répondre à la demande dans l’impression numérique. - Ce n’est un secret pour personne, l’impression numérique[…]

Pankarte investit dans l’impression

Investissements

Pankarte investit dans l’impression

Une marque pour défendre les machines françaises dans l’étiquette et l’emballage souple

Profession

Une marque pour défendre les machines françaises dans l’étiquette et l’emballage souple

« Notre objectif est de proposer des lignes complètes combinant impression et ennoblissement », explique-t-on chez Konica Minolta

Entretien

« Notre objectif est de proposer des lignes complètes combinant impression et ennoblissement », explique-t-on chez Konica Minolta

Plus d'articles