Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Xeikon améliore son offre dans le jet d’encre UV

Tiziano Polito
Xeikon améliore son offre dans le jet d’encre UV

Le modèle PX3300 peut traiter des bobines de laize 330 mm.

Le constructeur belge lance les presses PX2200 et PX3300 pour le marché de l’étiquette. -

Du cloud et de la connectivité, davantage de possibilités dans les substrats à imprimer, un blanc haptique : voilà comment pourrait se résumer la nouvelle gamme de presses jet d’encre UV que Xeikon lance sur le marché de l’étiquette. Les deux nouveaux modèles, PX3300 et PX2200, remplacent en réalité deux anciennes machines, la PX3000 et la PX2000 dans le cadre de la nouvelle offre que Xeikon propose désormais sous le nome de Panther 2.0, constituée de sept presses en tout. La PX2200 peut imprimer une bobine de laize 220 mm quand la PX3300 opère sur des laizes de 330 mm.

Le constructeur néerlandais indique avoir travaillé sur l’environnement numérique, la collecte de données en particulier, et avoir amélioré les interfaces entre les machines - impression et finition, ou embellissement par exemple - et celles entre les opérateurs et la presse. La connectivité au cloud a été renforcée.

Table de jonction

La présence d’une table de jonction, le développement de nouvelles capacités de détection de bande et l’intégration d’un rouleau refroidi à la section de séchage permettent à ces deux machines d’imprimer des étiquettes sur une plus grande gamme de substrats adhésifs. Citons par exemple le papier couché, mais aussi le polychlorure de vinyle (PVC), le polypropylène (PP), le polyéthylène (PE) ou encore le polyéthylène téréphtalate (PET) et les supports métallisés.

Les deux machines sont proposées avec quatre stations d’impression. Il est toutefois possible d’intégrer - pour des besoins particuliers - une cinquième station pour l’encre blanche. La vitesse atteint 50 m/minute sur les deux modèles. Les encres, qui appartiennent à la gamme PantherCure, se veulent plus résistantes aux rayures et brillantes démultipliant les applications dans l’industrie, la chimie ou les produits ménagers mais aussi dans les boissons et la cosmétique. Grâce au frontal numérique X-800, il est également possible de créer un blanc haptique, à savoir une couche d’encres aux effets tactiles à des fins d’embellissement.

Filiale du spécialiste des encres et des vernis Flint Group, Xeikon développe des machines pour l’impression numérique d'étiquettes et d'emballages. La société est installée à Eede, aux Pays-Bas.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Ardagh investit dans l’impression numérique des canettes

Acquisitions

Ardagh investit dans l’impression numérique des canettes

La division métal du groupe irlandais acquiert le canadien Hart Print. - L’impression numérique est en plein essor dans le secteur des canettes. Numéro trois mondial de la spécialité, Ardagh Metal[…]

HP améliore le fonctionnement de ses presses numériques pour l’ondulé

Technologie

HP améliore le fonctionnement de ses presses numériques pour l’ondulé

Nortier s’équipe dans l’impression grand format

Investissements

Nortier s’équipe dans l’impression grand format

Koenig & Bauer dévoile sa presse numérique pour le carton plat

Technologie

Koenig & Bauer dévoile sa presse numérique pour le carton plat

Plus d'articles