Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

HP améliore le fonctionnement de ses presses numériques pour l’ondulé

HP améliore le fonctionnement de ses presses numériques pour l’ondulé

La PageWide C500 peut désormais résoudre de façon automatique les problèmes d’alignement des piles de feuilles. -

Ajuster l’offre à la demande : le processus peut parfois prendre des années sur de nouvelles technologies, comme c’est le cas pour l’impression numérique de plaques de carton ondulé. HP, qui opère sur ce marché depuis 2018 avec sa presse PageWide C500, effectue plusieurs modifications de taille au niveau du dispositif de chargement des feuilles, appelé en jargon « stacker ». La démarche, issue des requêtes d'une douzaine de clients déjà équipés, permet à la machine de prendre en charge une plus large gamme de feuilles, y compris celles en mini ou microcannelure, tout en gardant le processus d'alimentation fluide et les changements de travail rapides. Pour y parvenir, le constructeur a travaillé sur trois fronts. Un premier dispositif permet tout d’abord de compenser automatiquement les piles inégales ou déformées, un deuxième de surmonter les problèmes d’alignement vertical (en photo ci-dessous) quand la technologie Smart Auto Recovery identifie et résout les dysfonctionnements liés à des feuilles endommagées, évitant l'intervention manuelle de l'opérateur.

Moins de gaspillage

« Nous devons gérer différentes variétés de piles qui arrivent dans notre usine. Grâce aux dernières améliorations du chargeur supérieur HP PageWide C500, nous traitons maintenant avec succès de nombreuses feuilles et piles qui devaient auparavant être mises de côté en raison de leur état. Cela permet moins de gaspillage, une mise sur le marché rapide et une meilleure utilisation du temps de nos opérateurs », explique Richard Brown, Pdg de The BoxMaker, un producteur d’emballages en carton ondulé qui vient d’investir dans sa deuxième C500. L’italien Ico a également effectué la mise à niveau : « Notre temps de remplacement de la pile a été réduit au minimum, ce qui permet d'économiser du temps, de l'argent et de la main-d'œuvre. Avec cette mise à niveau, la disponibilité de la machine a considérablement augmenté et nous permet de passer en numérique des volumes supplémentaires en provenance de notre ligne flexo », explique Michelle Mastromatteo, responsable R&D de l’entreprise.

Préprint

Basée sur la technologie jet d'encre thermique HP, la PageWide C500 peut traiter des feuilles en carton ondulé couchées et non couchées à une vitesse de 75 mètres par minute pour un rendu graphique de 1200 dpi, proche de l’offset. HP, qui propose, à côté de la PageWide C500, la PageWide T1195i et la T470s, deux autres machines pour le traitement en préprint de carton ondulé, se revendique comme le leader mondial dans l’impression numérique de carton ondulé, avec une trentaine de lignes installées et quelque 400 millions de mètres carrés imprimés depuis 2019. Douze PageWide C500 ont été installées à ce jour chez des clients tels que Lic, Ico, The BoxMaker ou encore le français Cartonéo.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une machine hybride pour le décor de bouchons

Technologie

Une machine hybride pour le décor de bouchons

Sacmi et Moss proposent une solution combinant la rentabilité de l’offset avec la souplesse du numérique. - Hybrid Decoration Machine : tel est le nom de la dernière trouvaille des italiens Sacmi et Moss,[…]

Ardagh investit dans l’impression numérique des canettes

Acquisitions

Ardagh investit dans l’impression numérique des canettes

Nortier s’équipe dans l’impression grand format

Investissements

Nortier s’équipe dans l’impression grand format

Xeikon améliore son offre dans le jet d’encre UV

Technologie

Xeikon améliore son offre dans le jet d’encre UV

Plus d'articles