Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Bobst donne un coup de pouce à la flexo

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Bobst donne un coup de pouce à la flexo

Une ligne flexo M6, avec 10 groupes couleurs, capable d'atteindre une vitesse de 150 m/min.

Le constructeur a attiré 500 professionnels à Florence (Italie) pour montrer ses dernières nouveautés dans les machines d’impression pour l’emballage et l’étiquette. -

500 personnes dont 300 imprimeurs et une dizaine de marques à l’image de Philip Morris, PepsiCo, Barilla ou encore Danone ont fait le déplacement à Florence (Italie), pendant trois jours, du 2 au 4 avril, à l’occasion des journées portes ouvertes que Bobst a consacré à l’innovation. Ce n’est pas un hasard si le constructeur suisse a choisi le siège de sa filiale Bobst Firenze, anciennement GiDue, racheté en 2015, pour réaliser cette manifestation. A l’exception d’une presse numérique Mouvent, qui a tourné pour la première fois à 100% de sa capacité, à savoir à 100 m/minute en imprimant à une résolution de 1200 dpi, toutes les autres nouveautés concernaient la flexo, qui était, et reste, justement le cœur d’activité de cette filiale italienne. Son très charismatique Pdg, Federico D’Annunzio, aujourd’hui intégré à l’effectif de Bobst où il a été nommé responsable du programme numérique et hybride pour les étiquettes et l’emballage, a dirigé avec brio les présentations avec l’objectif affiché de démontrer que tout le programme technologique actuel et à venir du groupe Bobst constitue une réponse aux demandes des clients : « Le raccourcissement des délais de mise sur le marché, mais aussi la correspondance des couleurs, par exemple entre différents sites de production et la sécurité alimentaire des encres d’impression figurent parmi les principales attentes des grandes marques » a-t-il indiqué. Et de poursuivre : « Bobst a progressé dans tous ces domaines ».

Supprimer l'encrier et la racle 

Plusieurs nouveautés ont été dévoilées. Les trois principales concernent la gestion des encres et des couleurs dans l'impression flexo en laize étroite d'emballages carton et d'étiquettes. Ink-on-Demand (IoD) préfigure ce que pourraient être les nouvelles générations de machines, plus économes en encres et plus rapides en termes de changement de formats. L’idée - plutôt novatrice - consiste à supprimer l’encrier et la racle pour les remplacer par un système de distribution d’encre motorisé qui balaie de gauche à droite le rouleau alimentant l’anilox (en photo ci-dessous). Terminé donc les encriers qui débordent… 30 g d’encre suffisent au groupe pour fonctionner ! De plus, le nettoyage de l’unité est effectué en quelques minutes seulement grâce à un programme[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Un numéro 2 inattendu sur le podium des ventes de presses numériques pour étiquettes

Technologie

Un numéro 2 inattendu sur le podium des ventes de presses numériques pour étiquettes

Konica Minolta revendique avoir installé 450 machines dans le monde. - Les conférences de presse sur les salons professionnels sont souvent l’occasion pour les entreprises de dévoiler des informations qui n’ont[…]

Bobst panache son offre entre le numérique et le conventionnel

Technologie

Bobst panache son offre entre le numérique et le conventionnel

Tout savoir sur le jet d’encre

Technologie

Tout savoir sur le jet d’encre

Gallus à Labelexpo Europe entre passé et futur

Technologie

Gallus à Labelexpo Europe entre passé et futur

Plus d'articles