Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Bobst panache son offre entre le numérique et le conventionnel

Tiziano Polito
Bobst panache son offre entre le numérique et le conventionnel

La Master DM5 est une presse hybride qui atteint une vitesse de production de 100 m/minute.

Le constructeur suisse était présent à Labelexpo Europe avec des machines jet d’encre, hybrides et flexo. -

Une offre multiple pour s’adresser au plus grand nombre : Bobst était présent au dernier Labelexpo Europe, le salon international dédié à l’univers de l’étiquette qui avait lieu à Bruxelles du 24 au 27 septembre dernier avec six machines.  « Tout le monde pourra y trouver son compte du petit imprimeur qui souhaite s’initier au numérique à celui qui veut rester en flexo mais veut bénéficier de changements de formats ultra-rapides », explique Jean-Pascal Bobst qui répondait l’une de nos questions sur le stand de la société. Le constructeur suisse a profité du salon belge pour présenter en exclusivité mondiale la Master DM5, une presse hybride, qu’il estime être la plus automatisée du marché.

Changements de format 

Capable d’afficher une vitesse de production de 100 m/minute avec une résolution de 1200 dpi, elle intègre un module d’impression jet d’encre Mouvent qui met en œuvre des têtes Fujifilm Dimatix Samba et se caractérise par sa versatilité vis-à-vis des changements de formats. Bobst a fait en sorte que ceux-ci puissent être effectués sans arrêter la machine. Le constructeur a également travaillé sur le diptyque coût-qualité. Il indique que la conduite de la ligne peut être effectuée par un seul opérateur. Surtout, il assure que sa machine possède le gamut colorimétrique le plus élevé sur le marché de l’impression numérique. Côté finition, il propose plusieurs options sur cette même ligne allant du vernissage à l’enduction en passant par les effets tactiles et 3D, la dorure à chaud et à froid, l’embossage, la découpe, le poinçonnage, la sérigraphie et l’impression de données variables.

Entrée de gamme 

Etaient également présentées  la Master M5, une ligne flexo conventionnelle équipée d’un module d’impression numérique ink-on-demand, et la Master M6, s’appuyant également sur un procédé flexo et dont la principale particularité réside dans des changements formats à la volée, d’une durée d’une minute. Quant à la Vision M1X elle combine, toujours sur la base d’un procédé flexo, les avantages de l’automation avec un prix d’entrée de gamme. Côté jet d’encre, Bobst présentait deux presses de sa marque Mouvent, le modèle LB701-UV qui monte un moteur 6-couleurs + blanc de soutien et peut travailler sur de multiples supports, y compris des plastiques transparents et des films métallisés, et la LB702-WB qui utilise uniquement des encres aqueuses aptes au contact alimentaire indirect et dont la vitesse atteint les 100 m/minute soit l’une des vitesses les plus élevées du marché pour un procédé 100% numérique. Deux entreprises ont déjà décidé de s’équiper : le belge Reynders et l’allemand Comdatek qui va s’en servir dans le cadre d’une activité web-to-print.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Flint Group investit dans les encres pour étiquettes

Technologie

Flint Group investit dans les encres pour étiquettes

Le groupe américain modifie son outil de production et annonce le lancement d’une plate-forme web pour effectuer des commandes en ligne. - Les annonces étaient nombreuses chez Flint Group lors du dernier Labelexpo Europe, le[…]

Gallus à Labelexpo Europe entre passé et futur

Technologie

Gallus à Labelexpo Europe entre passé et futur

Comexi se convertit à la réalité augmentée

Technologie

Comexi se convertit à la réalité augmentée

Labelexpo Europe dans les starting-blocks

Rendez-vous

Labelexpo Europe dans les starting-blocks

Plus d'articles