Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Texen réalise un capot à l’effet jaspé pour les parfums Acqua di Gioia

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Texen réalise un capot à l’effet jaspé pour les parfums Acqua di Gioia

© Armani

Le fabricant d’emballages a utilisé un processus d’injection inédit pour réaliser un effet jaspé sur les capots en Surlyn des nouvelles fragrances d’Armani. –

Chaque année, le Surlyn sublime de nombreux produits de la parfumerie-cosmétique. Texen dévoile un nouvel exemple des possibilités qu’offre la matière du chimiste Dow. Le fabricant d’emballages a participé au renouvellement du design des fragrances Acqua di Gioia d’Armani. Afin d’insister sur l’aspect pur et aérien du parfum, la maison de luxe a demandé à Texen de réaliser un capot en forme de galet aux effets jaspés, disponible dans quatre teintes.

Un mélange de matières lors de l’injection

Pour obtenir ce rendu qui semble incorporer des volutes au sein de la matière, l’entreprise a eu recours à une technique inédite d’injection. Ce process industriel « repose sur le mélange des matières en phase d’injection et l’alchimie qui naît des températures de fusion et de la viscosité de la matière », précise un communiqué. Ainsi, lorsque la pièce est fabriquée, la répartition de la matière se fait de manière aléatoire et permet d’obtenir des capots singuliers. Le tout est ensuite assemblé avec un insert en polypropylène (PP) transparent.

Un boîtier écoconçu pour un maquillage L’Oréal Paris

Ces produits seront exposés sur le stand de Texen au Luxe Pack Monaco. Lors de la 32e édition du salon de l’emballage de luxe, il sera également possible d’observer les boîtiers écoconçus pour L’Oréal. La marque de maquillage a lancé Color Queen, une gamme d’ombres à paupières disponibles dans 36 teintes différentes. Afin de positionner son produit comme une offre de maquillage écoresponsable, L’Oréal Paris a confié la conception de ses boîtiers à Texen.

Le fabricant a donc opté pour une solution injectée en deux parties, puis clipsée. Avec pour avantage de supprimer le recours à une goupille en métal mais surtout de pouvoir évider la base arrière de l’emballage. Ces ajustements ont permis de passer à une solution monomatériau, mais aussi d’économiser quelque 25 % de matière par rapport à un boîtier classique. Côté décoration, deux passes de marquage à chaud sont nécessaires : l’une holographique sur la base, l’autre argentée sur le couvercle.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Quadpack reprend le fabricant allemand d’emballages cosmétiques Louvrette

Acquisitions

Quadpack reprend le fabricant allemand d’emballages cosmétiques Louvrette

Lors du salon Luxe Pack Monaco, Quadpack a annoncé l’acquisition de Louvrette. Cette entreprise allemande permet au fabricant de solutions de packaging d’intégrer le top 10 des fournisseurs pour la cosmétique.[…]

17/10/2019 | LuxeLuxe Pack
L’APR certifie la recyclabilité du tube laminé tout plastique Greenleaf d’Albéa

Economie circulaire

L’APR certifie la recyclabilité du tube laminé tout plastique Greenleaf d’Albéa

Priscille Caucé prend la tête du fabricant d’emballages cosmétiques Cosmogen

Carnet

Priscille Caucé prend la tête du fabricant d’emballages cosmétiques Cosmogen

Pour ses cinq ans, Cosmetic 360 met en avant le développement durable

Rendez-vous

Pour ses cinq ans, Cosmetic 360 met en avant le développement durable

Plus d'articles