Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Shiseido lance un plan d’investissements incluant ses usines françaises

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Shiseido lance un plan d’investissements incluant ses usines françaises

Au-delà de sa marque, Shiseido possède aussi plusieurs licences comme Narciso Rodriguez ou Dolce et Gabbana.

La marque japonaise de cosmétiques Shiseido compte augmenter l’automatisation et la flexibilité de ses sites d’Ormes et Gien (Loiret). Le spécialiste de la beauté prévoit de dépenser près de 50 millions d’euros d’ici à 2021. –

Seraient-ce les prémices d’une stratégie à long terme pour remonter dans le classement mondial des entreprises de la beauté ? Actuellement cinquième de ce classement, Shiseido a l’ambition de doubler son chiffre d’affaires. La marque japonaise de cosmétiques réalise pour l’heure 8,7 milliards d’euros de ventes avec son propre nom, mais aussi avec les licences Zadig et Voltaire, Narciso Rodriguez ou encore Dolce et Gabbana. Afin d’augmenter sa production, l’entreprise a lancé un plan d’investissements d’un montant de près de 50 millions jusqu’en 2021, rapporte L’Usine nouvelle.

Une étape critique

Les deux usines françaises du groupe ne sont pas mises de côté. Trois nouvelles salles de pesée vont voir le jour d’ici au mois de novembre à Ormes (Loiret) pour plus de 4 millions d’euros. L’usine spécialisée dans les crèmes et les soins espèrent limiter les goulets d’étranglement dans ce secteur en augmentant de 50 % ses capacités de pesée. Il s’agit d’une étape critique pour Shiseido. Surtout lorsqu’on sait que les formules du fabricant de cosmétiques peuvent contenir jusqu’à 80 ingrédients.

Automatiser le conditionnement

L’autre chantier du géant japonais concerne l’automatisation. L’objectif est de supprimer les tâches répétitives lors de la fabrication des produits. Sur le second site, à Gien (Loiret), une ligne de production a été ajoutée en début d’année pour un total de 6 millions d’euros. Cette implantation est, elle, dédiée aux produits dérivés du parfum.

D’autres investissements devraient suivre. Un nouveau plan pour la période 2021-2024 serait en discussion. S’il est une nouvelle fois question d’automatisation, les travaux se porteront sur la partie conditionnement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Quadpack reprend le fabricant allemand d’emballages cosmétiques Louvrette

Acquisitions

Quadpack reprend le fabricant allemand d’emballages cosmétiques Louvrette

Lors du salon Luxe Pack Monaco, Quadpack a annoncé l’acquisition de Louvrette. Cette entreprise allemande permet au fabricant de solutions de packaging d’intégrer le top 10 des fournisseurs pour la cosmétique.[…]

17/10/2019 | LuxeLuxe Pack
L’APR certifie la recyclabilité du tube laminé tout plastique Greenleaf d’Albéa

Economie circulaire

L’APR certifie la recyclabilité du tube laminé tout plastique Greenleaf d’Albéa

Priscille Caucé prend la tête du fabricant d’emballages cosmétiques Cosmogen

Carnet

Priscille Caucé prend la tête du fabricant d’emballages cosmétiques Cosmogen

Pour ses cinq ans, Cosmetic 360 met en avant le développement durable

Rendez-vous

Pour ses cinq ans, Cosmetic 360 met en avant le développement durable

Plus d'articles