Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Technologie

Schubert monte en échelle dans l’impression 3D

Tiziano Polito
Schubert monte en échelle dans l’impression 3D

Toutes les pièces de format de la ligne Vision utilisée par Laverana sont fabriquées par impression 3D à l'exception de la plaque du magasin à découpes et des becs de la station de remplissage.

Le constructeur de machines adopte la fusion sélective par laser, et cherche à installer son modèle de fabrication de pièces à distance, comme le prouve le partenariat avec Laverana. -

Faire fabriquer des pièces de rechange ou des outillages directement par les clients, à distance, au moyen d’imprimantes 3D, grâce à des plans téléchargés dans le Cloud : Schubert peut se prévaloir d’avoir été le premier, dans l’univers de la machine d’emballage, à proposer ce mode de fonctionnement. Pour les industriels, cela présente au moins deux avantages. Tout d’abord, ils peuvent fabriquer leurs outillages sans attendre, pour lancer plus rapidement leurs produits sur le marché. Ensuite, ils peuvent également remplacer eux-mêmes les pièces qui cassent, évitant les problèmes de livraison ou de déplacement des techniciens. Idéal en ces temps de Covid-19, où les restrictions de mouvements sont devenues la norme… Intéressant aussi pour l’élaboration anticipée des pièces sujettes à l’usure, qui devront, tôt ou tard, être renouvelées. Selon Schubert, il serait même possible de programmer ces fabrications à l’aide de capteurs qui déclencheraient automatiquement les machines 3D, dès les premiers signes de « fatigue » desdits composants

Progrès technologiques

Un tel changement n’aurait jamais eu lieu sans les énormes progrès technologiques accomplis dans l’impression 3D. « Aujourd’hui, nous sommes en mesure de produire en une seule pièce des outillages de robots effectuant leur travail avec précision, adaptés à des formes fragiles et complexes. Ils épousent ces formes et sont plus légers, mais tout aussi robustes », souligne Marcus Schindler, responsable de la gestion de la chaîne logistique chez Gerhard Schubert, également directeur général de Schubert Additive Solutions, la nouvelle division dédiée à l’impression 3D. Si le constructeur de machines d’emballage se consacre à la fabrication additive depuis 2012, il n’a « confié » cette mission à ses clients que récemment. Un élément fondamental de sa proposition est représenté par la plate-forme de streaming Partbox, qui permet aux utilisateurs de ses machines, où[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Livcer répond aux nouveaux défis de l’échantillonnage

Technologie

Livcer répond aux nouveaux défis de l’échantillonnage

Le spécialiste du thermoformage pour les monodoses a vu son activité bouleversée par la crise sanitaire. Face à une nouvelle demande, Livcer a su rebondir par l’innovation. – En pleine crise sanitaire,[…]

Eurovetrocap à l’assaut de l’écoconception

Technologie

Eurovetrocap à l’assaut de l’écoconception

Augros Cosmetic Packaging vise l’excellence industrielle

Technologie

Augros Cosmetic Packaging vise l’excellence industrielle

Pujolasos élargit ses solutions durables

Technologie

Pujolasos élargit ses solutions durables

Plus d'articles