Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Premiers aperçus du salon

Sujets relatifs :

, ,

matériau

Les bioplastiques à l'honneur

Selon les organisateurs, l'espace « Bioplastics in Packaging », organisé avec le soutien de l'association European Bioplastics, est la plus grande exposition consacrée aux bioplastiques pour l'emballage au monde à ce jour. Sont présentes des grandes entreprises spécialisées dans les polymères, les granulés, les additifs, le raffinage ou encore la transformation des matières plastiques et de la fabrication d'emballages comme l'allemand BASF ou les américains DuPont Packaging et NatureWorks. De nouveaux venus tels que Plantic ont également fait le déplacement. Spécialisé dans la production de bioplastiques, l'australien a d'ailleurs décroché un contrat auprès de la chaîne de supermarchés britannique Marks et Spencer, qui a décidé d'utiliser son plastique compostable pour conditionner des chocolats vendus sous marque propre.

Compostable

Un choix qui s'explique par le fait que ce plastique « est issu de ressources renouvelables garanties sans organismes génétiquement modifiés (OGM) », indique la chaîne de supermarchés. Pour mémoire, le Plantic est issu d'amidon de maïs. Outre le fait qu'il peut se composter conformément aux critères de la norme européenne EN 13 432 sur la compostabilité des emballages, le Plantic présente la particularité de se dissoudre immédiatement au contact de l'eau. Ce matériau hydrosoluble est déjà utilisé par Nestlé et Cadbury, toujours dans des applications de barquettes thermoformées pour le conditionnement de chocolats.

« Bioplastics in Packaging » couvre donc le spectre complet des emballages en plastique dits bio. En effet, toutes les catégories de matériau, qu'ils soient synthétiques, biodégradables ou non, à base de matières premières renouvelables sont concernées. Même si elles ne représentent qu'un tonnage infime, ces matières plastiques connaissent actuellement un développement fulgurant dans le contexte des discussions sur la préservation des ressources et le développement durable.

Vapeur d'eau

Au fil de cette évolution, les champs d'application des bioplastiques sont également de plus en plus nombreux. On trouve, par exemple, aujourd'hui des solutions très techniques dans les emballages perméables à la vapeur d'eau pour fruits et légumes, des sacs poubelle biodégradables ou bien des emballages complètement compostables. « Bioplastics in Packaging » offre donc l'occasion de s'informer sur les tendances et les développements actuels des différentes catégories de matériaux, comme des propriétés barrières améliorées, la résistance à la chaleur ou une transformation plus aisée, ainsi que sur les différentes possibilités de mise en oeuvre.

machine

Remplissage : Serac lance Athéna

Spécialisé dans les remplisseuses, le français Serac propose, avec Athéna, une machine linéaire développée pour le secteur de la parfumerie-cosmétique et plus particulièrement pour les conditionneurs de petites séries. Parmi les points forts de cette machine pondérale, qui atteint une cadence maximale de 50 coups par minute, on note son système de transfert des flacons par godets qui évite les changements d'outillage lors du passage d'une référence à une autre. « Le transfert des flacons est assuré par un convoyeur motorisé par servomoteur, ce qui permet un transfert doux et d'une grande précision, sans effet de vague », ajoute Mariano Lopez, directeur commercial de la division Parfums Beauté et Santé de l'entreprise. La remplisseuse Athéna peut être équipée de 4 à 6 becs de dosage. Autre point saillant : la précision de dosage. En effet, un système de contrôle en ligne vérifie que chaque flacon a reçu la bonne quantité de produit et procède, si nécessaire, à un ajustement automatique des doses, en fonction de la tolérance de dosage fixée par le conditionneur. Les flacons qui se situent en dehors de cette zone de tolérance sont déviés par la machine. Grâce à ce système de dosage en poids net et d'autocorrection à travers un feed-back permanent, la remplisseuse assure un dosage plus précis que les remplisseuses volumétriques ou débimétriques. Accouplée à une boucheuse Gaia, la remplisseuse Athéna devient la ligne de conditionnement Cronos pour le remplissage et le bouchage des produits cosmétiques. Cette gamme est équipée d'un dispositif de nettoyage en place CIP-SIP qui autorise la sanitation ou la stérilisation du circuit produit à des températures allant jusqu'à 120 °C.

Machine

La Robo de PKB en version Eko

Spécialiste des machines de conditionnement pour parfums et liquides cosmétiques, le français PKB présente une machine dotée des caractéristiques de la Robo, la machine référence de son offre, tout en affichant un prix d'achat réduit de moitié. Cette remplisseuse sans option, appelée Eko en référence à « économique », est une machine d'entrée de gamme pour laquelle chaque fonction a été optimisée, des stations de remplissage aux postes de présertissage et sertissage, sans oublier le poste d'enfoncement pour les pompes, les frettes et les capots. Les changements de formats ont également été simplifiés.

Cet équipement s'adresse particulièrement aux petites séries - entre 5 000 et 10 000 pièces - pour le conditionnement du parfum. « Nous avons choisi de proposer cette configuration standard, la première du genre pour nous, pour répondre à une demande couvrant 85 % des besoins de nos clients, notamment en matière de simplification des postes et d'optimisation de l'encombrement, tout en garantissant une qualité identique », détaille Christophe Guyard, Pdg de PKB. Implantée à Prey (Eure), l'entreprise réalise environ 80 % de son chiffre d'affaires de 14 millions d'euros à l'exportation.

Machine

ITW Mima porté par ses Octopus

Société du groupe ITW Mima Packaging Systems, le finlandais Haloila fabrique des banderoleuses Octopus depuis 1983. La 3 000e machine vient de sortir des ateliers finlandais. Elle a été vendue au fabricant de boissons rafraîchissantes Coca-Cola HBC Polska, établi en Pologne. Alors que la gamme Octopus compte une vingtaine de références, le modèle vendu à Coca-Cola a été développé pour répondre aux hautes cadences des industries alimentaires, les boissons en particulier.

Trois pôles

ITW Mima Packaging Systems est organisé autour de trois pôles : Haloila, en Finlande, qui fabrique des banderoleuses

automatiques et semi-automatiques ; Mima Films, implanté au Belgique et en Irlande, spécialisé dans les films ; ITW Mima Service, qui propose des services à travers l'Europe. Illinois Tool Works, qui compte une division spécialisée dans les machines d'emballage, réalise un chiffre d'affaires de 14,1 milliards de dollars (9,5 milliards d'euros) avec 55 000 salariés. La société est présente dans 49 pays.

Machine

Newtec démultiplie les cadences

Spécialisé dans les machines de fin de ligne, Newtec lance, entre autres nouveautés, le Pal-Vite 200, un robot polyarticulé de palettisation. Equipement d'entrée de gamme, cet îlot est destiné aux unités de production dont les cadences sont comprises entre 7 et 16 colis par minute, soit 500 à 1 000 colis par heure. Les colis sont prélevés à l'unité ou par deux, à l'aide d'un système de préhension à pinces composé d'une pince de référence et d'une pince de serrage.

20 kg

La machine peut travailler sur des charges allant jusqu'à 20 kg. L'installation comprend également un dispositif de prise d'intercalaires qui est directement intégré au préhenseur. D'un encombrement réduit, le Pal-Vite 200 est constitué d'un ensemble monobloc livrable sur « skid », impliquant un minimum de mise en oeuvre lors de l'installation sur site. Il peut être facilement transporté en container ou en camion. Par ailleurs, la machine est équipée du logiciel de programmation et de gestion de schémas de palettisation Sirocco, de manière à donner à l'exploitant un maximum d'autonomie et de souplesse dans la gestion de sa production. Newtec cherche à commercialiser ce palettiseur dans les trois grands secteurs d'activité que sont la pharmacie, la cosmétique et le conditionnement à façon (CAF).

technologie

Un « parc » pour l'innovation

Un marché mondialisé et des solutions très sophistiquées tournées vers le consommateur : voilà, selon Messe Düsseldorf, ce qui caractérise le marché de l'emballage et du conditionnement. D'où la création de l'InnovationParc Packaging qui veut rassembler l'offre technologique de la filière. Un exemple parmi d'autres : spécialiste de l'emballage en carton ondulé, Panther Packaging, sous la thématique « Sensual Sensations », va rassembler des solutions visant à éveiller tous les sens. Ce concept multisensoriel synthétise diverses possibilités de percevoir marques et produits dans un présentoir non seulement sur le plan visuel mais aussi sur le plan gustatif et olfactif. Avec TransPanther, l'entreprise propose également un emballage intégrant une puce d'identification par radiofréquence (RFID).

matériau

Une encre pour la pharmacie chez HP

Une gamme d'encres pour les sociétés de conditionnement de l'industrie pharmaceutique. Voilà ce que propose Specialty Printing Systems (SPS), une division de HP spécialisée dans les solutions d'impression. Destinée aux machines d'impression jet d'encre et proposée en cartouches, l'encre HP Pharma Black est fabriquée à partir de composants pouvant être ingérés afin de marquer les médicaments par voie orale tels que les comprimés et les gélules. Le marquage direct du produit - une pratique courante en pharmacie - permet d'inscrire sur chaque comprimé ou gélule, des informations comme la marque, la posologie ou des mises en garde spéciales. Il est également possible d'imprimer des codes à barres d'une résolution de 600 dpi, pour répondre aux exigences de traçabilité mais aussi lutter contre la contrefaçon et améliorer le respect des posologies. Parmi les leaders mondiaux de l'informatique, HP réalise un chiffre d'affaires de 104 milliards de dollars (70 milliards d'euros).

équipement

Mettler Toledo contrôle les produits

La division Product Inspection de Mettler Toledo présente une large gamme de solutions d'inspection et de contrôle des produits. Les systèmes de détection de métaux Safeline répondent ainsi à de nombreuses applications. Les visiteurs pourront découvrir la gamme complète de produits du groupe Mettler Toledo construits sur les bases des technologies de type « Profile » et « Signature ». Y compris des détecteurs montés sur convoyeur pour les lignes de transformation et d'emballage, les systèmes Pipeline pour le contrôle des liquides et des pâteux, et les ensacheuses verticales idéales en cas d'espace limité entre le pesage et l'emballage. Sont également présentés les ensembles gravitaires Mettler Toledo Safeline pour les poudres et granulés en chute par gravité, ainsi que les détecteurs de métaux pharmaceutiques intégrés, type Tablex 2 à rejet rapide des produits contaminés.

Pesage dynamique

Fabricant de la gamme la plus complète de systèmes de contrôle par rayons X, Mettler Toledo Safeline offre à ses clients une parfaite protection de leur marque. Les produits phares sont les produits AdvanCheK, machines conviviales de contrôle par rayons X pour une détection rapide et fiable des contaminations sur les systèmes à convoyeurs. Sur le stand également, l'Inspirex R20, qui offre des capacités de contrôle illimitées : détection de la contamination, contrôle de masse, détection de produit manquant et contrôle de l'étanchéité de l'emballage. Mettler Toledo Garvens présente également ses systèmes de pesage dynamique. Très polyvalentes et modulables, les trieuses pondérales X-series offrent aux clients une solution complète de pesage, quels que soient leurs besoins.

technologie

Stora Enso met un loquet électronique

Des matériaux innovants aux solutions d'impression numérique, Stora Enso innove sur tous les fronts. L'entreprise ne pouvait donc pas laisser de côté la démarque inconnue ! Après quelques années de développement, le papetier scandinave Stora Enso lance sur le marché CDM Sinuate, un matériau complexe permettant l'ouverture électronique des emballages. Première application commerciale de la technologie dite Controlled Delamination Material (CDM), le complexe est destiné aux emballages en plastique, des blisters double coque par exemple. Le principe d'utilisation est simple. Une fois le produit conditionné, l'emballage est scellé et gagne enfin les rayons. Grâce à ses propriétés, le complexe va permettre de souder les deux coques de plastique empêchant toute personne malintentionnée d'ouvrir l'emballage à l'intérieur du magasin. Jusque-là rien de nouveau : les blisters double coque, une fois soudés en haute fréquence, sont eux aussi quasiment inaccessibles. A la différence de ces derniers, la technologie CDM va, en revanche, permettre d'ouvrir l'emballage lors du passage en caisse. Comment ? Peu disert sur sa technologie, Stora Enso indique seulement qu'il s'agit d'un procédé électronique de délaminage du plastique. L'entreprise finlandaise compte promouvoir sa technologie sur des segments de marché comme les téléphones mobiles, les lecteurs MP3, les consommables informatiques et électroniques et, plus généralement, tous les produits à forte valeur ajoutée actuellement conditionnés sous blister. Elle estime également que le secteur du luxe pourrait constituer, à terme, un débouché intéressant. Véritable groupe papetier intégré, avec une activité qui commence par l'exploitation forestière et se termine par la fabrication et la vente de papier et de carton, Stora Enso réalise un chiffre d'affaires de 14,5 milliards d'euros avec 44 000 salariés.

ÉQUIPEMENT

Luceo chasse les intrus

Supprimer le risque de la mise sur le marché de produits alimentaires non conformes est la principale fonction des machines Luceo. Selon qu'il s'agit de boissons telles que la bière, le soda ou l'eau minérale pour les Focus et LabelEye, de produits carnés, traiteurs ou laitiers pour la gamme ThermoSecure, les équipements de Luceo détectent les emballages défectueux et les intrus dans les bouteilles pleines ou dans le scellage des barquettes.

Emballages défectueux

Grâce à ces outils, les industriels diminuent les risques en garantissant la sécurité sanitaire. Pour sa première participation à Interpack, Luceo met en avant ses innovations en termes de télémaintenance et de flexibilité.

Machine

Lignes robotisées chez Cermex

C'est une offre très complète que le spécialiste français de la fin de ligne Cermex (Sidel) expose. En témoigne une nouvelle solution modulaire vendue récemment chez Celtigel, acteur majeur du plat cuisiné en France. Dans ce cas, Cermex, qui exploite son encaisseuse WB, a fait le choix du robot 6 axes Fanuc M16 iB/20, qui permet tout débattement dans l'espace et assure aussi par la rotation de son poignet, l'encaissage des lots de produits dans le carton. Avec cette installation, Cermex met en avant ses compétences en robotique. Regroupement et encaissage des produits sont assurés par deux robots pour atteindre la cadence de 100 produits par minute. La cadence de sortie de la suremballeuse atteint 10 emballages formés, encaissés et collés par minute. La constitution du lot se fait par empilage en descendant, directement dans l'outillage de préhension de chaque robot. Est possible le traitement d'étuis et de barquettes aluminium sous flowpack présentés à l'horizontale et sur champ dans l'emballage barquette à trottoirs. La flexibilité accrue permet le traitement de onze formats différents. La conception de l'ensemble offre une accessibilité de plain-pied dans le coeur de la machine. Le module de mécanisation du carton est standard pour les découpes wrap around complet, les barquettes et les barquettes à trottoirs.

équipement

Elau opte pour le standard Sercos III

Spécialisé dans les automatismes pour machines d'emballage, Elau a choisi le standard de communication Sercos III pour sa plate-forme PacDrive. D'après Thomas Cord, président du directoire, ce protocole représente « une excellente base technologique permettant de transposer les futures exigences du marché dans les applications à haute performance de l'industrie de l'emballage : une technologie de bus homogène étudiée pour des axes asservis synchrones et pour la transmission de signaux d'E/S qui dispose par ailleurs de fonctionnalités de sécurité intégrées et repose sur la technologie Ethernet ».

Automatisation Gen3

Sur Interpack, PacDrive est partout... Il est, en effet, présent dans plus de 40 000 applications. Selon Elau, « il est aujourd'hui le seul système d'automatisation du monde à répondre à toutes les exigences de l'automatisation Gen3 ». Elau continue néanmoins de garder une architecture système ouverte afin de gérer les bus de terrain validés par les constructeurs de machines d'emballage. Elau est une filiale de Schneider Electric. Avec plus de 105 000 collaborateurs et un réseau d'assistance couvrant 190 pays, le groupe français a réalisé, en 2006, un chiffre d'affaires de 13,7 milliards d'euros.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Toly s’associe à CVA silicone pour bousculer le domaine des applicateurs

Acquisitions

Toly s’associe à CVA silicone pour bousculer le domaine des applicateurs

Le fabricant d’emballage a conclu un partenariat exclusif avec la société française spécialisée dans l’injection de silicone liquide (LSR). – À l’approche de Luxe Pack, Toly[…]

20/09/2019 | LuxeLuxe Pack
Boots choisit le Squeeze’n Pentaball de Cosmogen pour ses soins

Innovation

Boots choisit le Squeeze’n Pentaball de Cosmogen pour ses soins

Henkel met à disposition son logiciel d’étude de recyclabilité des emballages

Profession

Henkel met à disposition son logiciel d’étude de recyclabilité des emballages

Texen réalise un capot à l’effet jaspé pour les parfums Acqua di Gioia

Texen réalise un capot à l’effet jaspé pour les parfums Acqua di Gioia

Plus d'articles