Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Paul Roquette (Cypher Sciences).

Sujets relatifs :

Cypher a mis au point un traceur biotechnique destiné à lutter contre la contrefaçon et les marchés parallèles dans le secteur des parfums et des cosmétiques. Utilisant la capacité codante de l'ADN, cette technique permet de marquer un objet avec des chaînes uniques, non sensibles à la lumière, ni à la chaleur, ni aux réactions chimiques. « Pour décoder ces chaînes, il est nécessaire de posséder une clé, elle aussi unique, et au code inviolable. Le test de décodage de cette ADN se fait actuellement en 1 h 30 mais sera bientôt immédiat grâce à l'apparition des puces ADN ». Coût d'un marquage ADN : de 1 à 10 centimes par emballage.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Kenzoki passe à l’impression numérique grâce à Texen

Technologie

Kenzoki passe à l’impression numérique grâce à Texen

Texen Beauty Partners a convaincu Kenzoki de passer à l’impression numérique pour réaliser la décoration de son masque Belle de Nuit. Grâce à ce procédé, le capot est désormais[…]

Pour Noël, Cosfibel met en orbite le dernier coffret Diesel

Technologie

Pour Noël, Cosfibel met en orbite le dernier coffret Diesel

La Febea décrypte les cosmétiques avec son application Claire

Profession

La Febea décrypte les cosmétiques avec son application Claire

Le papier Sylvicta est translucide et très haute barrière

Economie circulaire

Le papier Sylvicta est translucide et très haute barrière

Plus d'articles