Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Stratégie

LVMH veut supprimer le plastique vierge d’ici à 2026

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
LVMH veut supprimer le plastique vierge d’ici à 2026

© Polyvia

Le numéro un mondial de la beauté a pris l’engagement de supprimer le plastique vierge de ses emballages dans les cinq ans à venir. L’objectif de LVMH sera de trouver des alternatives recyclées ou biosourcées. –

C’était une promesse attendue. Quelques mois après son concurrent L’Oréal, LVMH a annoncé à son tour que les marques du groupe n’utiliseront plus de plastique vierge d’ici à 2026. Soit quatre ans plus tôt que L’Oréal. L’engagement a été pris le 15 avril dans le cadre de la présentation de la nouvelle feuille de route environnementale du groupe « Life 360 ». Il se donne ainsi cinq années pour trouver des alternatives aux résines vierges telles que le recyclé ou le biosourcé.

Une démarche de circularité créative

Au sein de cette stratégie, LVMH a fixé plusieurs échelons à atteindre. « La nouvelle boussole environnementale du groupe balise l’avenir en définissant des programmes d’action à mettre en œuvre d’ici à 2023, 2026 et 2030 », indique Antoine Arnault, le directeur de l’image et de l’environnement du leader mondial du luxe. Dans un premier temps, il s’agira de concevoir des produits inscrits dans « une démarche de circularité créative pour réduire encore leur empreinte environnementale », complète-t-il. D’ici à deux ans, l’ensemble des nouvelles références mises sur le marché intégreront donc des matériaux recyclés, des fibres biosourcées ou d’autres innovations sur les matières.

Le second palier sera franchi en 2026 avec l’arrêt de l’utilisation du plastique vierge. Cette mesure s’accompagnera d’une certification des matières premières afin de préserver les écosystèmes et les ressources en eau. L’énergie sera aussi un enjeu avec une réduction de 50 % des émissions carbonées liées à la consommation énergétique et l’alimentation des boutiques et sites des 75 marques du groupe par une énergie 100 % renouvelable.

Enfin, la dernière échéance présentée dans cette nouvelle feuille de route aura lieu en 2030. Elle prévoit de réduire de 55 % les émissions de gaz à effet de serre (« scope 3 ») par rapport à 2019. Pour parvenir à réaliser l’ensemble de ses points, LVMH sera accompagné par Quantis, le cabinet d’études spécialisé dans l’environnement. Le groupe s’est également engagé à tenir un point annuel sur ses avancées.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’industrie des tubes sous la pression du prix des matières premières

Profession

L’industrie des tubes sous la pression du prix des matières premières

Comme l’ensemble des emballages, le tube subit une flambée des prix de l’aluminium et des plastiques. Selon l’Association des fabricants de tubes européens, les bilans des fabricants sont considérablement[…]

L’OPA de PSB industries sur le point de démarrer

Profession

L’OPA de PSB industries sur le point de démarrer

Olivier Salaun rejoint le groupe Marvinpac en tant que Pdg

Carnet

Olivier Salaun rejoint le groupe Marvinpac en tant que Pdg

Little Agency accompagne la premiumisation de Whole Blends

Technologie

Little Agency accompagne la premiumisation de Whole Blends

Plus d'articles