Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Innovation

Léa nature veut encore améliorer ses solutions packaging

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Léa nature veut encore améliorer ses solutions packaging

Le siège de Léa Nature est situé à Périgny (Charente-Maritime).

La marque bio devrait présenter de nouveaux emballages sur sa gamme de produits cosmétiques. Léa nature prévoit de se tourner vers des écorecharges et des tubes à base de carton dès l’année prochaine. –

Malgré une politique d’ores et déjà avancée sur ses emballages, Léa nature veut aller plus loin. La marque bio doit présenter de nouvelles solutions packaging l’année prochaine. Des écorecharges et des tubes à base de carton conditionneront les produits cosmétiques du groupe basé à Périgny (Charente-Maritime). Gilles Maray, le responsable R&D packaging pour les produits cosmétiques de Léa nature, a pu détailler ses choix lors d’une conférence à distance fin octobre.

Des essais en cours pour valider les nouveaux emballages

Tout d’abord, si l’entreprise cherche à ajouter de nouveaux emballages à son portefeuille, ce n’est pas pour remplacer les solutions existantes. La priorité de la marque reste de s’approvisionner en polyéthylène (PE) végétal – fabriqué à partir de canne à sucre – pour ses packagings opaques et en polyéthylène téréphtalate recyclé (rPET) pour ses flacons transparents. Si aujourd’hui les produits contiennent 25 % de matière recyclée, cette part devrait passer à 100 % d’ici à 2021.

À partir de mars 2021, Léa nature s’approvisionnera en tubes fabriqués à partir de carton. Une solution similaire à celle qu’Albéa a mise en place avec L’Oréal. Pourtant, Gilles Maray assure avoir trouvé un autre fournisseur, qui n’est pas non plus Stora Enso qui avait sorti un tube semblable au Luxe Pack 2019. Les essais sont en cours afin de valider l’utilisation de ce nouveau packaging.

Une expérimentation autour de la vente en vrac

Le groupe a également fait le choix de commercialiser des écorecharges sous la forme de doypacks. Elles doivent se généraliser pour l’ensemble des marques cosmétiques de Léa nature. L’arrivée en rayon doit se faire l’année prochaine. Le responsable R&D packaging de l’entreprise explique que cet emballage sera recyclable grâce à une composition tout PE. Jusqu’alors les doypacks étaient majoritairement fabriqués en complexant deux couches de plastique : l’une en PET, l’autre en PE. Ce passage au monomatériau autorise son recyclage qui sera favorisé par l’extension des consignes de tri au 1er janvier 2022.

Enfin, des solutions pour la vente en vrac sont à l’étude. Une expérimentation a d’ailleurs été lancée dans deux grandes surfaces à Puilboreau et Rochefort, en Charente-Maritime. Dans ces magasins, un meuble vrac Léa nature a été installé pour la vente de gel douche et de shampoing. Au-delà de la réception par les consommateurs, il s’agira d’étudier la mise en place d’un processus de sécurité pour éviter toute contamination. Un challenge relevé pour des formules liquides.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un Oscar de l’emballage pour Autajon Labels

Concours

Un Oscar de l’emballage pour Autajon Labels

L’imprimeur a conçu une étiquette en papier pour les shampoings Klorane. Pour le shampoing Klorane de Pierre Fabre, Autajon Labels a conçu une étiquette en papier issu de forêts certifiées. Cette[…]

Un Oscar de l’emballage pour Aptar et Shiseido

Concours

Un Oscar de l’emballage pour Aptar et Shiseido

Maar choisit des capots Pujolasos pour ses parfums naturels

Innovation

Maar choisit des capots Pujolasos pour ses parfums naturels

Qualipac supprime 125 postes et ferme une usine à Aurillac

Social

Qualipac supprime 125 postes et ferme une usine à Aurillac

Plus d'articles