Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le Popaï France veut convaincre les annonceurs du potentiel de la PLV

Sujets relatifs :

Le Popaï France, fédérant les professionnels de la publicité sur le lieu de vente (PLV), met les bouchées doubles pour développer la PLV sous-estimée, selon lui, par les annonceurs. Si cette activité représentait un chiffre d'affaires de 5,4 milliards de francs en France en 2000, dont 3 milliards représentent les sociétés qui n'ont que cette activité, la profession veut imposer la PLV comme un media au même titre que la télévision. Avec deux axes : se doter d'outils rationnels de mesure de l'impact et se rapprocher des annonceurs. Pour convaincre ces derniers d'allouer leurs budgets à la PLV, le Popaï évalue actuellement différents outils de mesure d'impact. « La grande problématique du Popaï France est de donner la place qui convient aux PLV dans le marketing-mix. Pour franchir des caps supplémentaires, il faut des arguments rationnels », justifie Alain Keraudren, président de Popaï France. Pour l'heure, des sondages sont donc effectués en sortie de magasin. Au Royaume-Uni, d'autres expériences sont tentées. Les ventes entre deux magasins, l'un équipé de PLV et l'autre non, sont ainsi comparées. Des caméras sont également mises en place pour observer l'influence de la PLV sur le consommateur. Reste que la solution efficace et généralisable ne semble pas avoir été trouvée. Le Popaï France multiplie donc parallèlement les échanges avec les annonceurs comme le Popaï l'a fait dans d'autres pays. La première expérience portant sur un cycle de formation lancé il y a deux ans est déjà un succès. De même, les études réalisées ne seront plus seulement présentées aux annonceurs mais ceux-ci devraient y prendre part. Par le biais d'associations telles que l'Union des annonceurs (UDA), ils pourraient permettre au Popaï de conduire des études de plus grande envergure et profiter des conclusions. Le premier pas sera fait le 10 décembre prochain avec l'organisation d'une soirée événementielle sur le thème de l'art et du parfum au cours de laquelle la part belle sera faite aux annonceurs. Les résultats de l'étude sur La Perception des PLV dans la parfumerie-cosmétique, réalisée par TMO, y seront dévoilés. Quant aux Oscars du Popaï, ils seront décernés à certains de ceux qui ont été nominés le 20 novembre dernier, le 24 janvier prochain.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Les engagements RSE de Verescence à nouveau reconnus par EcoVadis

Economie circulaire

Les engagements RSE de Verescence à nouveau reconnus par EcoVadis

Le verrier a été certifié EcoVadis Gold pour la deuxième année consécutive. Avec une note revue à la hausse, Verescence fait partie des entreprises les mieux notées en 2019. –[…]

19/11/2019 | VerreParfums
Avec la reprise de Seram, le groupe Neyret devient un champion de l’ornementation

Acquisitions

Avec la reprise de Seram, le groupe Neyret devient un champion de l’ornementation

Quadpack mise sur la recyclabilité et la réutilisation avec Eco-Warrior

Economie circulaire

Quadpack mise sur la recyclabilité et la réutilisation avec Eco-Warrior

Encore un emballage connecté distingué par le concours Lépine

Innovation

Encore un emballage connecté distingué par le concours Lépine

Plus d'articles