Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le Petit Marseillais lance des gels douche concentrés

Pierre Monnier
Le Petit Marseillais lance des gels douche concentrés

© Le Petit Marseillais

La marque d’hygiène-beauté a débuté le 10 juillet la commercialisation auprès des enseignes d’un produit encore inédit en grandes et moyennes surfaces (GMS). –

Va-t-on voir des pans entiers de rayon consacrés aux produits concentrés dans le domaine des gels douche ? Si ce type de présentation fait maintenant partie du quotidien des consommateurs de déodorants, Le Petit Marseillais va tenter de faire de même avec son nouveau produit « Mon gel douche concentré », révèle LSA. La marque du groupe Johnson & Johnson propose de remplacer ses flacons de 400 ml par des formats 100 ml en garantissant le même nombre d’utilisations à ses clients. Dans ce but, le produit a été reformulé et nécessite désormais 45 % d’eau en moins. La concentration des formules fait partie des solutions permettant de réduire les emballages. Ainsi, le passage de 400 à 100 ml contribue à réduire de 60 % la quantité de plastique requise pour fabriquer une bouteille.

Une nouvelle gestuelle de consommation

Yves Rocher s’était placé en pionnier de la concentration des formules avec un gel douche dès l’été 2017. L’enseigne spécialisée avait ensuite élargi sa gamme avec un shampoing en juin 2018. Mais le lancement du Petit Marseillais fait sortir cette technologie des réseaux pour s’attaquer aux grandes et moyennes surfaces (GMS), lieux qui rassemblent quatre ventes sur cinq de gels douche, pointe LSA. La commercialisation auprès des distributeurs a commencé le 10 juillet pour une vente en rayon à compter du mois d’août ou de septembre.

Pour autant, il s’agit d’un pari difficile, car Yves Rocher avait longtemps dû habituer sa clientèle à une nouvelle gestuelle de consommation. Une simple noisette de formule permet de se laver intégralement. Si les vendeurs de l’enseigne se chargeaient de transmettre l’information, les agents de caisse en GMS ne le feront vraisemblablement pas. Pour s’assurer que les acheteurs ne se sentent pas tromper, la marque a donc repris le code du bandeau vert des déodorants compressés. Cet étiquetage a eu le temps de s'installer chez les consommateurs pour les prévenir d’utiliser différemment un produit.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’usine d’anodisation d’Aptar renaît de ses cendres à Annecy

L’usine d’anodisation d’Aptar renaît de ses cendres à Annecy

Le site haut-savoyard spécialisé dans la colorisation des pièces métalliques par traitement chimique a inauguré sa nouvelle unité de production, ravagée par un incendie à[…]

Nippon Shikizai investit en France pour fournir la cosmétique européenne

Nippon Shikizai investit en France pour fournir la cosmétique européenne

Édition spéciale by Luxe Pack reviendra sur le développement durable en 2020

Agenda

Édition spéciale by Luxe Pack reviendra sur le développement durable en 2020

Malgré l’interdiction, Cosmébio se déclare en faveur des allégations « sans »

Profession

Malgré l’interdiction, Cosmébio se déclare en faveur des allégations « sans »

Plus d'articles