Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

ANNE FRITSCH

Sujets relatifs :

, ,
Le Musée du cartonnage et de l'imprimerie de Valréas (Vaucluse) présente jusque fin octobre une exposition consacrée à tous les types d'impressions liées aux parfums datant de la première moitié du xxe siècle.

Les documents exposés au Musée du cartonnage et de l'imprimerie ont été acquis par le Conseil général du Vaucluse auprès de collectionneurs particuliers. Ils comprennent notamment de nombreuses étiquettes imprimées en typographie entre 1920 et 1935 par l'imprimerie parisienne Dupuy. Emballages de savons, étiquettes de flacons d'eau de Cologne ou de boîtes de poudre de riz... Si elles n'ont pas été imprimées à Valréas, certaines de ces étiquettes ont peut-être habillé des étuis réalisés dans la ville : celle-ci est en effet un haut lieu historique de l'industrie du cartonnage en France. Comme l'explique l'exposition, ce fait est dû à la culture des vers à soie, ou sériciculture, activité majeure de Valréas au milieu du xixe siècle.

L'explosion du carton Le carton est très vite devenu une solution au transport des vers à soie. En effet, le taux de mortalité des oeufs de bombyx du mûrier (censés éclore en France) est très élevé durant la phase de leur importation depuis la Chine. C'est Ferdinand Revoul, perruquier coiffeur et propriétaire d'un bazar mercerie dans la ville, qui a résolu le problème en imaginant un emballage de transport ingénieux : la « boîte à courant d'air » (à gauche), dont les deux fenêtres grillagées d'un morceau de toile assurent l'aération. Il devient ainsi le père fondateur du cartonnage à Valréas ! Après la sériciculture, les ateliers de cartonnage de Valréas ont également trouvé des marchés dans la pharmacie, la bijouterie, la confiserie, la parfumerie. Ils ont ainsi acquis une renommée mondiale au début du xxe siècle. Aujourd'hui, l'industrie du cartonnage est toujours la principale activité économique de Valréas qui abrite les Cartonnages France-Ecrin, Incarvau, Saint-Michel, Packart-Pacver, ainsi que Graphibox, soit près de 400 emplois.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

PCD et ADF misent sur l’expérience visiteur

Agenda

PCD et ADF misent sur l’expérience visiteur

Les salons proposeront des tours guidés pour les visiteurs à la recherche de made in France, de solutions écologiques et identifient les fabricants acceptant de petites commandes. – Nouveau propriétaire en 2017,[…]

10/12/2018 | LuxeAérosol
Anjac Health & Beauty se renforce dans la cosmétique

Acquisitions

Anjac Health & Beauty se renforce dans la cosmétique

Sulapac accueille Chanel à son capital

Sulapac accueille Chanel à son capital

Une application pour découvrir la filière parfumerie-cosmétique

Profession

Une application pour découvrir la filière parfumerie-cosmétique

Plus d'articles