Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le cassis, future star des packagings ?

SOPHIE BILLON

Sujets relatifs :

,
Pour les producteurs et les transformateurs de cassis, leur fruit n'est pas assez connu. Pour palier cette lacune, ils s'organisent pour informer sur ses vertus. Leur but final : toucher les consommateurs et inspirer des développements de produits et de packagings.

A vec un chiffre d'affaires estimé à 100 000 millions d'euros, une production moyenne annuelle de 10 000 tonnes et plus de 300 producteurs localisés principalement en Bourgogne, dans les vallées de la Loire et du Rhône, la France est le troisième producteur européen de cassis, derrière la Pologne et le Royaume-Uni. « Notre fruit a tout pour plaire, nous aimerions le retrouver davantage dans le quotidien des consommateurs et nous comptons sur les médias pour nous y aider. Nous espérons également toucher les marques et les créateurs de tendances. Son potentiel est énorme, car il se consomme quasi exclusivement après transformation, ce qui offre une multitude de possibilités », plaide Jean-Dominique Caseau, président de la commission « Cassis » à l'Association française interprofessionnelle des fruits et légumes à destinations multiples (Afidem).

Un pigment naturel

Pari ambitieux pour cette filière, qui compte sur de solides arguments pour faire du cassis « le petit grain qui fait du bien ». Bon pour le corps et le coeur, il contient trois fois plus de vitamine C que les oranges ! Riche en vitamine B6 et en zinc, il contribue également à une meilleure circulation sanguine et peut réduire les risques d'infarctus.

Généralement consommé sous forme de sirop, liqueur ou sorbet, le cassis veut se décliner davantage. Composé de plus de 200 arômes identifiés, il est aussi un pigment naturel très intéressant. Il fait, d'ailleurs, déjà le bonheur de la cosmétique et des parfums. Une gamme cosmétique, basée sur ses vertus - à l'image de ce que l'on connaît déjà avec le raisin - pourrait être envisagée. La filière mise également sur son côté rustique, proche de la terre et de la campagne, pour charmer les consommateurs et, avant eux, les chefs de produits. Anticipant peut-être sur la tendance à venir, certaines marques n'ont pas hésité à intégrer le cassis dans leur développement : les bonbons Ricola, le fard à paupières Bourjois ou le masque revivifiant de The Body Shop... Une fois l'impulsion donnée, la filière compte sur l'effet de mode pour faire du cassis la future star des packagings.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Cosmetic 360 se félicite de sa première édition numérique

Rendez-vous

Cosmetic 360 se félicite de sa première édition numérique

Avec e-Cosmetic 360, les organisateurs du salon de l’innovation cosmétique ont fait le choix du virtuel pour dépasser les limitations liées à la crise sanitaire. Pour sa première édition,[…]

Aptar lance une offre full service autour du soin et de la désinfection des mains

Technologie

Aptar lance une offre full service autour du soin et de la désinfection des mains

Easyfairs reporte ADF, PCD et PLD au mois de juin

Rendez-vous

Easyfairs reporte ADF, PCD et PLD au mois de juin

Stoelzle reconstruira son four en fin d’année

Investissements

Stoelzle reconstruira son four en fin d’année

Plus d'articles