Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

La fin des allégations « sans » a sonné au rayon cosmétique

Pierre Monnier

Mis à jour le 01/07/2019 à 16h19

La fin des allégations « sans » a sonné au rayon cosmétique

© Twitter / CC / @FEBEA_FR

Depuis le 1er juillet, il est interdit de revendiquer l'absence d'un ingrédient dans un produit, aussi bien sur son emballage que dans une publicité. -

Se concentrer sur ce qu'on a mis dans un produit et non plus sur ce qu'on en a retiré. Voilà la difficile mission que les équipes marketing des marques de cosmétiques devront relever. Face à la prolifération exponentielle des allégations « sans », la huitième et dernière version de la recommandation produits cosmétiques de l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) a tout simplement décidé de les interdire. À compter du 1er juillet 2019, il est impossible de revendiquer, indiquer ou ne serait-ce que préciser qu'un ingrédient n'est pas présent dans la formule d'un produit. Cette mesure s'applique pour l'ensemble des médias : la publicité sous toutes ces formes (télévision, radio, presse), la mise à disposition sur le marché (PLV, stand d'animation), mais aussi l'étiquetage.

Conformité, sincérité, équité

L'ensemble des packagings de gels douche, shampoings, déodorants ou autres dentifrices devra donc changer si des mentions telles que « sans parabène », « sans conservateurs » ou encore « sans formaldéhyde » y sont inscrites. L'utilisation du terme « hypoallergénique » devient également très réglementée, ce qui le rend difficile à revendiquer. L'ARPP a prévu les éventuels contournements de cette nouvelle norme. L'organisme interdit par là même la mention « 0 % », l’anglicisme « free » (paraben-free) ou encore toute référence à une charte interne qui indiquerait qu'une marque se passe de tel ou tel ingrédient dans ces produits.

Ce changement de donne dans la promotion des cosmétiques est dû à une règle déjà présente, mais non appliquée dans les faits. Dans leur communication, les marques doivent faire preuve de conformité, de sincérité et[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Little Agency réinvente le design packaging d’Elsève et de Givenchy

Innovation

Little Agency réinvente le design packaging d’Elsève et de Givenchy

L’agence de design s’est vu confier deux projets de conception graphique d’emballage. Little Agency a imaginé les emballages d’un soin après-shampoing d’Elsève ainsi que d’une gamme de[…]

27/05/2020 | LuxeDesign
Aptar rend sa pompe spray Essencia vissable pour des produits rechargeables

Innovation

Aptar rend sa pompe spray Essencia vissable pour des produits rechargeables

[Covid-19] Les mesures de Luxe Pack Monaco pour rassurer exposants et visiteurs

Rendez-vous

[Covid-19] Les mesures de Luxe Pack Monaco pour rassurer exposants et visiteurs

William Hayes prend les rênes de Berlin Packaging

Carnet

William Hayes prend les rênes de Berlin Packaging

Plus d'articles