Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Décryptage

Gourmandises

Sujets relatifs :

,
La gourmandise n'est plus un vilain défaut. Elle serait même de plus en plus considérée comme une vertu, une qualité d'un individu sachant apprécier les plaisirs de la nourriture et de la vie par extension. Elle en est même devenue un qualitatif valorisant pour tous les produits, même non alimentaires.

Pourquoi ?

Se faire plaisir

Craquer pour le chocolat, avouer son penchant pour la bonne chair sont des petits plaisirs qu'on ose s'accorder, liés au besoin d'une légèreté insouciante dans un monde de plus en plus contraignant. Car selon les dernières analyses des nutritionnistes et sociologues, trop se préoccuper de ce que l'on mange peut être bien plus néfaste pour la santé que manger avec plaisir. L'ascèse n'a plus bonne presse, provoquant plus de névroses que de bienfaits. Les « gros » et « obèses » en ont assez d'être stigmatisés. Place aux plaisirs déculpabilisés !

Comment ?

Puiser dans les imaginaires alimentaires de l'enfance

Retrouver les saveurs de l'enfance avec des notes sucrées, fruitées et pétillantes : depuis le berceau, nous manifestons une préférence pour le sucre et une répulsion pour l'amertume. Car l'acide et l'amer sont des goûts qui nécessitent un apprentissage. Egalement touchées par l'évolution des modes de vie, les pratiques du mâcher et du mordre sont en voie de disparition, car fatigantes et incompatibles avec une société focalisée sur l'efficacité. Les produits alimentaires s'axent ainsi davantage, en termes de goût, de consistance, de mode de consommation et de packaging, sur l'univers régressif de l'enfance.

Quelles applications ?

Miser sur les mythes gourmands

Un conte de fées sucré : Nina, parfum de Nina Ricci, joue sur l'irrésistible attraction de la pomme défendue. Bonbons berlingots : Victoire de Castellane fait référence à des bijoux de petite fille, les pierres très colorées sont taillées en cabochons lisses qui ressemblent à de gros berlingots. Téter, sucer à même le contenant pour I Love Love de Moschino, avec des notes sucrées et régressives pour séduire les lolitas. Soins millésimés : Caudalie affiche les cépages - Cabernet, Merlot et Sauvignon - dont sont issus ses soins de gommage. Formes XXL : des contenants généreux permettent d'attraper à pleine main les dragées de chewing-gums Menthos.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Avec Total et LanzaTech, L’Oréal transforme les émissions industrielles en emballage

Economie circulaire

Avec Total et LanzaTech, L’Oréal transforme les émissions industrielles en emballage

Un partenariat entre les trois industriels permet de fabriquer un flacon en plastique à partir du carbone rejeté par une usine. Cette technologie s’affiche comme une première mondiale et une solution[…]

Verescence contraint de se réorganiser à la suite de l’épidémie de Covid-19

Social

Verescence contraint de se réorganiser à la suite de l’épidémie de Covid-19

Germark se tourne vers la métallisation numérique

Investissements

Germark se tourne vers la métallisation numérique

Albéa vise un tube en plastique recyclé chimiquement avec Sabic

Innovation

Albéa vise un tube en plastique recyclé chimiquement avec Sabic

Plus d'articles