Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Garnier intègre de nouveaux emballages pour réduire le plastique

Pierre Monnier
Garnier intègre de nouveaux emballages pour réduire le plastique

© L'Oréal

Pour se fondre dans la politique du groupe L’Oréal, la marque de beauté a choisi de commercialiser de nouveaux produits. Garnier se place dans un modèle circulaire afin de sortir du plastique vierge à l’horizon 2025. –

Des écorecharges, des shampoings solides et des tubes fabriqués à partir de carton. Voilà les trois axes du renouveau de Garnier dans le domaine du packaging. Dans la droite lignée de L’Oréal, la marque se positionne comme le fer de lance du groupe de beauté. Ici, les objectifs ne sont pas portés à 2030, mais doivent se concrétiser à l’horizon 2025. En l’espace de cinq ans, le spécialiste de la beauté naturelle va supprimer l’utilisation du plastique vierge et rendre l’ensemble de ses emballages recyclables, réutilisables ou compostables.

Une réduction du plastique nécessaire aux emballages

Pour ce faire, Garnier s’inscrit dans un modèle circulaire avec pour volonté de réduire la quantité de plastique nécessaire à ses produits et de remplacer celui-ci par des résines d’origine recyclée. Cela passera donc par une nouvelle conception des solutions packaging de ses gels douche, shampoings et soins. Ainsi, des écorecharges ont vu le jour dans la gamme Ultra Doux. Pour 500 ml de produit, ces formats affichent une réduction de 78 % du plastique requis à leur emballage. Seul problème, pour l’heure, ces poches ne sont pas recyclables, car elles sont constituées d’un film complexe.

Autre exemple de nouveaux packagings, le tube à base de carton. Développé par L’Oréal et Albéa, il permet de réduire de 49 % la quantité de résine lors de la fabrication. Une nouvelle version de ce tube est d’ores et déjà en phase de recherche et développement (R&D) afin d’y intégrer du plastique recyclé. La formulation est également une facette non négligeable pour favoriser l’émergence de produits dépourvus de plastique. Cette année, la marque a mis sur le marché des shampoings solides disposés dans des boîtes fabriquées à 100 % à partir de carton certifié FSC.

7 000 tonnes de plastique vierge en moins en 2020

Comme l’ensemble des marques du groupe L’Oréal, Garnier n’a pas attendu 2020 pour s’attaquer au plastique dans ses emballages. Une amélioration continue est en place depuis une dizaine d’années et s’est enrichie en 2016 de l’outil Spot pour mesurer les avancées des entreprises. Les matières recyclées sont déjà présentes au sein de la marque. En 2019, 3 670 tonnes de plastique vierge ont été remplacées. Ce sera 7 000 tonnes en 2020. L’effort d’écoconception est aussi de la partie avec 592 tonnes de plastique non utilisées en 2019 grâce à la réduction du poids des emballages. Avec cette méthode, le fabricant compte atteindre une diminution de 858 tonnes de résines en 2020.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Dior Homme Original s’habille de Surlyn avec Axilone

Technologie

Dior Homme Original s’habille de Surlyn avec Axilone

La résine de Dow a séduit la maison de luxe pour le capot de son nouveau parfum Dior Homme Original. Axilone a donc injecté un bloc de Surlyn pour réaliser la pièce qui surmonte le flacon de la fragrance.[…]

24/09/2020 | PlastiquesParfums
Aptar révolutionne le nomadisme avec Shiseido

Innovation

Aptar révolutionne le nomadisme avec Shiseido

Avec Spice Tool, l’industrie de la beauté pourra concevoir des emballages vertueux

Economie circulaire

Avec Spice Tool, l’industrie de la beauté pourra concevoir des emballages vertueux

Le savoir-faire de G. Pivaudran reconnu par le label « Entreprise du patrimoine vivant »

Stratégie

Le savoir-faire de G. Pivaudran reconnu par le label « Entreprise du patrimoine vivant »

Plus d'articles