Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Innovation

Environnement et réglementation suscitent l'innovation

ANNE FRITSCH
C'est dans le hall 6 du salon Emballage 2004 que les visiteurs ont pu rencontrer les fournisseurs de la cosmétique, ainsi que des outsiders venus proposer des solutions en réponse aux nouvelles obligations réglementaires.

Dépollution ou procédé propre ? La prochaine mise en application de la réglementation européenne sur les rejets atmosphériques pèse sur le laquage traditionnel des flacons de parfumerie. Chez Bormioli Rocco, on met au point progressivement des laques à base aqueuse, en tentant de gommer l'aspect très légèrement laiteux qui est leur inconvénient. Saverglass a anticipé la réglementation puisque son revêtement Savercoat proposé de longue date est à base aqueuse. Le décorateur Inserdéco a, lui, parié sur la technique de poudrage, développée après une étude de l'Agence nationale pour la valorisation de la recherche (Anvar) en investissant un million d'euros pour une ligne qui applique le décor sous forme de poudre avant cuisson à 200 °C. Outre l'absence totale de solvant, cette technique qu'Inserdéco propose aux verriers pourrait s'avérer 15 % moins chère que le laquage traditionnel pour un résultat irréprochable tant en aspect qu'en tenue, ce qui était le talon d'Achille du poudrage voici dix ans.

Tubes injectés ou soufflés

Quant aux tubes en plastique, ils sont en effervescence. Alors que les acteurs principaux comme Alcan Packaging Cebal insistent sur les techniques de décor comme l'embossage ou les vernis en relief, d'autres acteurs voient le jour. Bormioli Rocco, qui dévoilait en outre sa nouvelle identité visuelle, se positionne sur les tubes depuis 2003 et propose le tube Easy : jupe et col sont réalisés en une seule fois, par injection. Mieux, le tube One comporte en une seule pièce bi-injectée le tube et son bouchage. Il a d'ores et déjà reçu un prix de l'emballage en Italie, mais la mise au point des matériaux selon les compatibilités et propriétés barrière recherchées ne devrait être achevée que fin 2005. Pinard Emballages accueillait sur son stand la toute jeune société par ses dirigeants : Tube Packaging. Les tubes de cette dernière sont réalisés d'un seul bloc (jupe, col, tête), en polyéthylène basse densité linéaire, par extrusion soufflage. Avec ce procédé, la fabrication de tubes ne relèverait plus de lignes très spécialisées.

Côté décoration, l'étiquetage des tubes en plastique souples connaît un essor comparable à l'étiquetage des flacons voici quelques années. A la clé, la possibilité de combiner les techniques d'impression et donc d'obtenir des décors plus sophistiqués. A titre d'exemple, le fabricant d'étiquettes Azur Adhésifs combine l'offset, la sérigraphie, la dorure, le pelliculage et le gaufrage sur une ligne acquise en 2003. Ou encore d'intégrer une étiquette antivol entre le tube et l'étiquette, comme le proposait Soupletube, en partenariat avec Sopab pour la fourniture de l'étiquette. L'injecteur Seriplast présentait des « faux » tubes abritant une poche airless. La double coque externe, décorable, se démarque des formes traditionnelles des flacons pompes. Seriplast exposait en outre Bipac, un flacon pompe disponible sous quatre designs, livré en deux parties à clipser. L'ensemble haut comprenant l'épaule du flacon, la pompe et le capot ; le bas présente une ouverture très large facilitant le remplissage, et peut être saisi par un mandrin pour un décor en offset à 360°.

Inviolabilité

Suite au fameux 7e amendement à la directive cosmétique, qui demande d'indiquer une date de conservation après ouverture, les marques ont besoin de solutions assurant l'inviolabilité en rayon. Les étiquettes adhésives posées à cheval sur le bouchage sont moins convaincantes qu'une capsule service inviolable. Le mouliste et concepteur MPG propose une solution économique : la capsule service bicolore est moulée en une seule fois en bi-injection de polypropylène, et c'est l'outillage qui met les deux pièces en place. Cette solution serait 10 à 15 % moins coûteuse que l'offre actuelle de capsules inviolables dont l'assemblage fait intervenir un robot ou un système pneumatique. Plusieurs designs sont envisageables avec ce concept. Disponible depuis plusieurs années, la bague d'inviolabilité de Seaquist Perfect, placée entre le poussoir et l'épaule des flacons-pompes connaît un succès croissant. Ce fabricant serait en train de développer un témoin de première utilisation pour les aérosols. Pour les aérosols « un pouce », il introduit un poussoir standard verrouillable par rotation, baptisé Moritz, fabriqué en Italie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Henkel met à disposition son logiciel d’étude de recyclabilité des emballages

Profession

Henkel met à disposition son logiciel d’étude de recyclabilité des emballages

Le spécialiste des biens de consommation laisse libre accès à EasyD4R, son outil permettant d’évaluer la recyclabilité des solutions packaging. Un moyen de faciliter la transition vers une économie[…]

Texen réalise un capot à l’effet jaspé pour les parfums Acqua di Gioia

Texen réalise un capot à l’effet jaspé pour les parfums Acqua di Gioia

Neomix, la solution packaging d’Aptar qui fera sensation à Luxe Pack

Neomix, la solution packaging d’Aptar qui fera sensation à Luxe Pack

Le concours Luxe Pack in Green dévoile les finalistes du cru Monaco 2019

Rendez-vous

Le concours Luxe Pack in Green dévoile les finalistes du cru Monaco 2019

Plus d'articles