Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

En pleine croissance, PRP Création gonfle son capital

Pierre Monnier

Mis à jour le 26/07/2019 à 11h50

Sujets relatifs :

, ,
En pleine croissance, PRP Création gonfle son capital

Le plasturgiste a reçu ses clients et partenaires lors de sa journée porte ouverte le 4 juillet dans son usine à Oyonnax (Ain).

© PRP Création

Lors de la deuxième édition de son Happy creation day le 4 juillet, le plasturgiste a annoncé une levée de fonds pour investir et préparer une acquisition. –

C’est un rendez-vous qui s’installe dans la région d’Oyonnax (Ain). En plein cœur de la Plastics Vallée, PRP Création réunit tous les deux ans son écosystème à travers son Happy creation day. L’occasion pour son président, Joël Viry, de saluer la « réelle dynamique collective » qui entoure l’entreprise spécialisée dans la fabrication d’emballages en plastique pour les marques de la cosmétique-parfumerie. Si la première édition de ces portes ouvertes s’était terminée sur la notion du « faire ensemble », cette volonté de rapprochement s’est conservée jusqu’au 4 juillet, où les clients, partenaires et salariés de PRP Création se sont à nouveau rassemblés. « Dans un moment où il est difficile de travailler dans l’industrie, et encore plus dans la plasturgie, je suis persuadé que c’est ensemble que nous pouvons réussir », a lancé Joël Viry en guise d’introduction.

Créer un attachement à l'entreprise

Une stratégie qui porte ses fruits. Arrivé en mai 2017 au sein de PRP Création, le président a pu faire état de ses résultats. En l’espace de deux ans, le chiffre d’affaires de l’entreprise est passé de 14,6 à 19,5 millions d’euros – avec 74 millions de pièces livrées en 2018. Mieux, 1,7 million d’euros de bénéfices a pu être dégagé alors que la société affichait en 2016 une rentabilité nulle, « voire de légères pertes », reconnaît la direction. Une réussite économique qui se répercute sur l’emploi. Depuis l’arrivée de Joël Viry, l’effectif est passé de 125 à 175 salariés. Si la création de cinquante nouveaux postes s’explique par le rapatriement d’activités jusqu’alors sous-traitées, la concrétisation des embauches relève presque du miracle tant le plastique est décrié. Même Allizé Plasturgie, le principal représentant de la filière dans la région, s’en étonne. Son président Étienne Bechet de Balan ne peut que constater l’attractivité de l’entreprise : « PRP Création a été capable d’embaucher cinquante personnes alors que tout le monde se plaint de ne pas trouver de candidat. »


Le packaging de la Crème main de Chanel est réalisé par PRP Création.

Si la société plait autant, c’est qu’elle a su créer un attachement à l’entreprise. « Le "plastic bashing" influe sur le recrutement, constate Joël Viry. On essaye donc de montrer le plastique sous une autre forme. » Pour cela, le président a mis au point sa propre technique de recrutement. Après un premier entretien, la personne est invitée à visiter l’usine. Sur place, elle est prise en charge par un groupe de quatre à six personnes qui lui présenteront la société, ainsi que le futur poste. « L’idée est de savoir si elle est en phase avec les valeurs et l’ADN de PRP Création », détaille le dirigeant. Après une demi-journée sur le site, le candidat réagit dans un premier temps à chaud sur ce qu’il a vu. Il doit ensuite faire un retour par écrit sur l’entreprise et la fonction proposée. La direction et les employés qui ont rencontré le candidat tranchent alors de manière collégiale sur son intégration ou non au sein de l’entreprise. « Sur la trentaine de recrutements que nous avons menés ainsi, nous avons toujours tous eu le même ressenti sur les personnes », assure Joël Viry.

Une acquisition d'ici à la fin d'année

Lors de son rendez-vous biannuel, PRP Création a annoncé une augmentation de son capital. Grâce à une levée de fonds – jugée significative – de 5,5 millions d’euros, la société va pouvoir entamer une nouvelle phase de croissance. D’abord sur le plan interne, avec le remplacement de machines et l’augmentation de capacité, notamment dans le domaine de la sérigraphie. Un investissement de 3,5 millions d’euros doit ainsi être engagé entre 2019 et 2020. « Cela va nous permettre d’ajouter de plus en plus de couleurs aux emballages de nos clients afin de leur offrir une meilleure différenciation », commente le président de la société. Ensuite, PRP Création pourrait réaliser sa première opération de croissance externe d’ici à la fin de l’année. Bien que rien ne soit encore signé, la société est déjà identifiée. Il s’agira pour le plasturgiste d’élargir son offre en intégrant des compétences complémentaires. Très certainement dans le domaine du laquage et du vernissage, les seules étapes de parachèvement encore confiées à des partenaires. À ces suppositions, Joël Viry ne répond rien si ce n’est un sourire et un mot : « joker ».


PRP Création réalise des emballages par extrusion-soufflage, mais aussi par injection et injection-soufflage.

Cette augmentation de capital doit également participer au prochain plan stratégique du plasturgiste. « Nous avions l’intention d’atteindre 20 millions d’euros en 2020, nous avons quasiment atteint cet objectif l’année dernière, se félicite le président de PRP Création. Nous souhaitons donc nous appuyer sur cette levée de fonds pour viser les 30 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici à 2022. » L’une des principales pistes explorées pour y parvenir est de développer l’activité à l’étranger. L’an dernier, trois quarts des revenus de l’entreprise étaient issus de l’Europe avec une forte partie des ventes réalisées en France et dans des pays limitrophes. Le reste du chiffre d’affaires de l’entreprise provient de l’Amérique du Nord (10 %) et de l’Asie (15 %). Selon Joël Viry, l’accent sera mis sur cinq pays : les États-Unis, l’Espagne, l’Italie, le Japon et l’Arabie Saoudite.

Un effort conséquent sur la R&D

Afin d’asseoir son savoir-faire sur un marché dynamique, la société oyonnaxienne continuera de miser sur la création avec un effort conséquent sur la R&D. PRP Création compte cinq thématiques sur lesquelles des équipes travaillent et réalisent une veille afin d’étudier les potentiels développements dans le domaine de l’emballage en plastique. « Chez nous, il n’y a pas une personne seule en charge de trouver toutes les nouveautés de l’entreprise, explique Joël Viry. Nous fonctionnons par groupe où chacun a une thématique sur laquelle il doit réaliser une veille. » Les thématiques de recherche sont la fabrication additive, les poches et l’airless, les aspects sensoriels, le développement durable et le smart packaging. Autant de pistes que PRP Création sera amené à concrétiser au cours des prochains mois. Les futurs produits qui en découleront feront d’ailleurs certainement partie des discussions de la troisième édition du Happy creation day, dont le rendez-vous est déjà fixé pour l’été 2021.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’usine d’anodisation d’Aptar renaît de ses cendres à Annecy

L’usine d’anodisation d’Aptar renaît de ses cendres à Annecy

Le site haut-savoyard spécialisé dans la colorisation des pièces métalliques par traitement chimique a inauguré sa nouvelle unité de production, la précédente ayant été[…]

Nippon Shikizai investit en France pour fournir la cosmétique européenne

Nippon Shikizai investit en France pour fournir la cosmétique européenne

Le Petit Marseillais lance des gels douche concentrés

Le Petit Marseillais lance des gels douche concentrés

Édition spéciale by Luxe Pack reviendra sur le développement durable en 2020

Agenda

Édition spéciale by Luxe Pack reviendra sur le développement durable en 2020

Plus d'articles