Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

Ecover en pleine croissance

Genevieve Hermann
Ecover en pleine croissance

Ecover est installé dans une usine verte au toit végétalisé.

Le fabricant de détergents veut accentuer son engagement dans la consommation écologique. -

A l’occasion de la Semaine du développement durable qui se tient du 1er au 7 avril, Ecover a dévoilé ses projets d’investissement à la presse invitée sur le site d’Hesdin-l’Abbé (Pas-de-Calais). En plus de son usine française où il fabrique 13 000 tonnes par an de détergents ménagers et de produits pour le soin du corps, le groupe en exploite une autre en Belgique où la production annuelle s’élève à 12 000 tonnes. La visite a commencé dans le hall de stockage des flacons. L’occasion de plonger dans un monde industriel d’un tout nouveau genre. Ici les cartons de transport, une fois vidés, sont renvoyés pliés au fabricant allemand Alpha Baesweiler afin d’être réutilisés. Quelque sept allers et retours sont ainsi possibles. Plus pour très longtemps ! Ecover envisage une production de ses flacons directement sur son site en partenariat avec son fournisseur. L’objectif est d’augmenter la productivité. Mais pas seulement. En tant qu’industriel militant pour une consommation écologique, Ecover sait qu’il pourra ainsi réduire encore son impact environnemental grâce à une diminution des stocks et du transport. Baptisés "Plantastique", les flacons sont aujourd’hui réalisés avec du polyéthylène haute densité (PEhd) 100 % végétal obtenu par le brésilien Braskem à partir de la fermentation de l’alcool de canne à sucre. "Nous explorons plusieurs solutions. Continuer à conditionner nos produits liquides dans des flacons en PEhd végétaux mis en forme à Hesdin l’Abbé ou remplacer ce plastique par du polyéthylène téréphtalate (PET) végétal ne contenant pas de phtalate", confie Karim Ziane, directeur des opérations du groupe Ecover. La formulation de ce PET d’un nouveau genre est à l’étude dans plusieurs universités aux Pays-Bas et en Allemagne. Plus onéreux à l’achat à poids égal que le PEhd, il coûte au final bien moins cher car il en faut moins à conditionnement égal. Et le flacon se fabrique à partir de préformes directement en synchronisation sur la ligne de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

XPaper, le distributeur airless en papier de Lumson, récompensé

Concours

XPaper, le distributeur airless en papier de Lumson, récompensé

La solution du fabricant d’emballages cosmétiques italien a remporté le prix de l’innovation de l’Adi Design Index 2021. – L’Adi Design Index a reconnu l’ingéniosité de la[…]

25/11/2021 | PapierCarton plat
Berry Global dévoile ses solutions d’emballages durables

Economie circulaire

Berry Global dévoile ses solutions d’emballages durables

Estée Lauder rejoint le consortium Pulpex et vise une bouteille papier

Innovation

Estée Lauder rejoint le consortium Pulpex et vise une bouteille papier

Le verre recyclé devient la norme chez Verescence

Stratégie

Le verre recyclé devient la norme chez Verescence

Plus d'articles