Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Altus Coating propose un vernis antibactérien et antiviral

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Altus Coating propose un vernis antibactérien et antiviral

La technologie AlSafe d'Altus Coating s'applique à tous les matériaux d'emballages.

© Emmanuel Teitgen

Le fabricant de vernis a développé AlSafe, un revêtement intégrant une protection contre les bactéries et les virus. –

Alors que Luxe Pack Monaco affichait des mesures sanitaires renforcées, la nouvelle offre d’Altus Coating ne pouvait pas trouver meilleure résonance. Le fabricant de vernis a dévoilé en avant-première sur le salon de l’emballage de luxe sa solution AlSafe. Il s’agit d’un vernis applicable sur l’ensemble des matériaux relatifs à l’emballage (plastique, métal, verre), qui incorpore dans sa composition un antimicrobien transparent et incolore.

Une protection passive

La solution AlSafe propose une non-prolifération des contaminants sur les surfaces en contact avec les mains. Ainsi, les produits d’hygiène-beauté manipulés de nombreuses fois dans la journée, tels que les mascaras, les poudriers ou autres parfums, seraient dépourvus de bactérie ou de virus. Ce vernis à séchage UV se base sur l’expertise d’Altus Coating dans le domaine des polymères. Dès 2020, l’entreprise a pu lancer une démarche de recherche et développement (R&D) en matière de biochimie, qui a donné naissance à AlSafe. Cette solution technique est capable de neutraliser bactéries et virus dès lors qu’ils entrent en contact avec le vernis.

Le revêtement affiche de très bons résultats face aux bactéries E. coli et S. aureus ainsi que sur le coronavirus E229 – très similaires au virus Sars-CoV-2 à l’origine du Covid-19 (interdit dans les laboratoires commerciaux). Pour Altus Coating, la présentation d’AlSafe est un moyen de réduire l’usage de solutions hydroalcooliques responsables de dissémination de composés organiques volatils (COV) dans l’atmosphère. Le tout à travers une protection passive et sans dénaturer le produit. La technologie peut d’ailleurs s’appliquer aux vernis biosourcés et ne contient pas de nanoparticules. Déjà approuvée comme apte au contact alimentaire par la FDA (l’Agence de l’alimentation et des médicaments aux États-Unis), la solution ne perturbe pas le cycle de traitement et de recyclabilité des produits qu’il protège. Selon Éric Pertus, le Pdg et propriétaire d’Altus Coating, la solution AlSafe s’adapte à tous les secteurs d’activité et permet de protéger aussi bien les produits cosmétiques que les emballages alimentaires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

DSM choisit Albéa pour ses formules solaires

Technologie

DSM choisit Albéa pour ses formules solaires

Le fournisseur d’ingrédients a noué un partenariat avec le plasturgiste afin de proposer des emballages durables pour ses prototypes de formules solaires. – L’emballage prend de plus en plus de place dans les[…]

Cosmetic 360 accueille la Glass Vallée

Rendez-vous

Cosmetic 360 accueille la Glass Vallée

Avec Odyssée, Pochet soigne la rechargeabilité de ses pots

Innovation

Avec Odyssée, Pochet soigne la rechargeabilité de ses pots

Rissmann répond aux besoins e-commerce de ses clients

Technologie

Rissmann répond aux besoins e-commerce de ses clients

Plus d'articles