Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Albéa veut transformer ses emballages rigides

Pierre Monnier
Albéa veut transformer ses emballages rigides

L'usine Albéa de Simandre (Saône-et-Loire) est désormais certifiée ISCC.

© Albéa

Le fabricant souhaite prendre un virage vers l’écoconception et le développement durable. Albéa a fait certifier ISCC quatre de ses usines, dont une en France à Simandre (Saône-et-Loire). –

Face à une grande diversité de produits, Albéa affiche la volonté d’accompagner ses clients vers des solutions plus durables. D’ici à 2025, des marques et des fournisseurs, dont le plasturgiste, se sont engagés à rendre tous leurs emballages recyclables ou réutilisables. Ainsi, l’ensemble des modèles, des plus simples standards aux plus complexes développements sur mesure, doivent se transformer. Afin de mettre en œuvre ce chantier ambitieux, le fabricant a mobilisé ses équipes pour explorer de nouveaux matériaux. Albéa veut principalement travailler sur les résines recyclées issues de la collecte et les bioplastiques, adapter ses processus d’injection et de décoration et réduire l’utilisation globale de matériaux.

Recentrer l’offre autour du PP, du PE et du PET

« Alors que les marques accélèrent la transformation de leurs tubes et flacons standard, nous donnons le coup d'envoi à la transformation de leurs emballages plus complexes et stratégiques pour le parfum, le soin et le maquillage, indique Bertrand de la Tour, vice-président marketing et innovation pour Albéa CRP (Cosmetic Rigid Packaging). Nous nous positionnons comme des conseillers experts et actifs auprès de tous les clients qui visent la transition de leur portefeuille actuel d'emballages, que ce soit par le biais d'un changement de matériel ou d'une réduction du plastique, de développements de produits sur mesure ou via notre offre de solutions techniquement recyclables ou en matière recyclée conçues par nos équipes marketing. »

À travers une feuille de route claire, l’entreprise affiche sa priorité de sortir des matières non recyclées ou touchées par une réglementation contraignante telles que les styréniques. L’objectif est de recentrer l’offre autour d’un trio de tête formé par le polypropylène (PP), le polyéthylène (PE) et le polyéthylène téréphtalate (PET), de viser des emballages monomatériau (même en multicomposants) et d’accélérer l’utilisation des résines recyclées et biosourcées.

Afin de réaliser ces projets, Albéa peut compter sur quatorze sites industriels répartis à travers le monde et désormais organisés en un réseau mondial d’experts en injection. Cela prend la forme d’échanges autour des bonnes pratiques, de retour d’expériences et d’analyser des succès et des échecs de chacun. Parmi ces usines, quatre sont certifiés ISCC (International Sustainability & Carbon) : trois en Chine et un en France, à Simandre (Saône-et-Loire), le centre d’excellence pour les emballages de soin premium.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

XPaper, le distributeur airless en papier de Lumson, récompensé

Concours

XPaper, le distributeur airless en papier de Lumson, récompensé

La solution du fabricant d’emballages cosmétiques italien a remporté le prix de l’innovation de l’Adi Design Index 2021. – L’Adi Design Index a reconnu l’ingéniosité de la[…]

25/11/2021 | PapierCarton plat
Berry Global dévoile ses solutions d’emballages durables

Economie circulaire

Berry Global dévoile ses solutions d’emballages durables

Estée Lauder rejoint le consortium Pulpex et vise une bouteille papier

Innovation

Estée Lauder rejoint le consortium Pulpex et vise une bouteille papier

Le verre recyclé devient la norme chez Verescence

Stratégie

Le verre recyclé devient la norme chez Verescence

Plus d'articles