Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Innovation

900.care supprime l’eau dans ses formules

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
900.care supprime l’eau dans ses formules

Thomas Arnaudo et Aymeric Grange ont opté pour des gels sous forme de poudre à dissoudre dans un emballage réutilisable. -

Un développement très innovant qui cumule les records ! Fondateurs de la marque 900.care, Thomas Arnaudo et Aymeric Grange ont d’abord battu « tous les records sur les plateformes de financement participatif » Ulule et Kickstarter dans le domaine de l’hygiène et de la beauté. Et les premiers produits, imaginés en juillet 2019 et développés en période de confinement, sont déjà chez les premiers clients. Quelque 3 millions de vues dans une video de Brut. Un beau lancement chez Monoprix - « la prise de la pastille » - au mois d’avril pour clore le tout ! Que peuvent bien avoir imaginé Thomas Arnaudo et Aymeric Grange pour susciter cet enthousiasme et ces records ? Des produits d’hygiène vendus sous forme solide, des poudres à dissoudre pour les gels ou des pastilles à croquer pour le dentifrice… Tout commence par un constat des deux entrepreneurs âgés de 31 ans : « les poubelles des salles de bain sont décidément bien petites pour recevoir de si grands flacons de gels douche ou de shampoing…» Et si on supprimait carrément « les emballages à usage unique ? »

Poudre compacte

L’aventure de 900.care peut commencer. « 900 » pour les 900 secondes - 15 minutes - à prendre soin - « care » - de soi et de la planète dans sa salle de bain. Avec une longue période consacrée à la recherche et au développement (R&D) : « ce que nous voulions faire n’existait pas. Il a fallu trouver les fournisseurs et mettre au point nos propres formules et nos moules », explique Thomas Arnaudo. Sur le segment encore très pointu du « sans eau » et des formules sèches, la jeune marque combine un emballage réutilisable avec une poudre compacte à dissoudre pour obtenir, par exemple, un gel douche liquide. Dans ce cas, une recharge se compose de deux bâtonnets de 12 grammes équivalent à 240 ml de liquide. Construit sur la vente en ligne sans dédaigner pour autant les magasins traditionnels, 900.care a privilégié pour ses bâtonnets des conditionnements en carton de très petites tailles qui entrent dans les boîtes aux lettres.

Emballages iconiques

De formation commerciale, les deux jeunes entrepreneurs imaginent « des emballages iconiques » - les dessins et modèles sont protégés - pour asseoir la marque. « Cette démarche est  assez rare pour une entreprise qui se lance car on ne peut pas acheter des standards sur l’étagère. Nous voulions au contraire installer notre image dans la salle de bain grâce à de beaux packagings. C'est un investissement important mais stratégique », souligne Thomas Arnaudo. Le positionnement « pop » avec des couleurs vives et joyeuses et des formes arrondies renvoient volontiers à une écologie positive. Selon les produits, les emballages contiennent jusqu’à 50% de polyéthylène haute densité (rPEhd), de polypropylène (rPP) ou de polyéthylène téréphtalate (rPET) recyclés.

Recharges sans eau

Le plastique, « recyclé et non biosourcé », a été retenu pour sa légèreté, sa résistance dans le temps, ses fonctionnalités et la sécurité des usages dans un environnement humide. « Au-delà des difficultés techniques, la mise au point a été très complexe car il fallait obtenir l’aptitude au contact avec des matériaux issus du recyclage », explique Thomas Arnaudo. Emballages - Qualiform à Oyonnax (Ain) et Verchère plastiques industriels (VPI) à Orgelet (Jura) - et bâtonnets sont fabriqués en France. Sur un marché de géants, 900.care, peu convaincu par la consigne, veut devenir le leader des recharges sans eau. La gamme comprend, pour le moment, des gels pour la douche et les mains ainsi qu’un dentifrice à croquer. Un déodorant est en développement. 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Albéa adhère à la déclaration d’Ellen MacArthur sur la REP

Profession

Albéa adhère à la déclaration d’Ellen MacArthur sur la REP

La responsabilité élargie des producteurs (REP) pour les emballages de la Fondation Ellen MacArthur a été approuvée par le fabricant. Albéa fait partie des 100 entreprises à se positionner en[…]

Arcade Beauty rejoint la Convention des entreprises pour le climat

Profession

Arcade Beauty rejoint la Convention des entreprises pour le climat

Une bouteille à base de papier pour les détergents d’Unilever

Innovation

Une bouteille à base de papier pour les détergents d’Unilever

Des bacs alliant carton et PP recyclé pour les tablettes de lave-vaisselle Somat

Technologie

Des bacs alliant carton et PP recyclé pour les tablettes de lave-vaisselle Somat

Plus d'articles