Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Des idées pour limiter les déchets sauvages

Arnaud Jadoul
Des idées pour limiter les déchets sauvages

L'une des affiches de la dernière campagne de communication de Gestes propres.

Gestes propres a confié à des étudiants de l’Esepac un projet de minimisation de l’impact des emballages de produits nomades. -

En 2017, l’association Gestes propres évaluait la quantité de déchets sauvages abandonnés en France à 314 000 tonnes. Dont 80% alimentent la pollution marine. « Mais il n’y a pas de solution autre que globale, avec tous les acteurs concernés, souligne son président, Jean-François Molle. Et cela passe par l’écoconception des emballages qui finissent ainsi jetés. » C’est dans cette optique que l’association a confié un projet sur cette thématique aux étudiants de l’Ecole supérieure européenne de packaging (Esepac). 26 d’entre eux ont ainsi travaillé sur les moyens d’intégrer le risque de fin de vie de l’emballage en déchet sauvage dans le processus de développement packaging et la conception de produits à impact minimum. Les résultats ont été présentés avec le concours de Citéo.

Sensibilisation

Dans un premier temps, les futurs ingénieurs packaging ont élaboré un guide pratique d’aide au développement, avec une liste des points à contrôler et une matrice d’évaluation pour établir les améliorations prioritaires. Ils ont également imaginé une affiche « Ne sois pas une ordure, ne jette pas tes déchets dans la nature » et un pictogramme de sensibilisation. Ensuite, ils se sont intéressés à sept produits : l’applicateur de tampon hygiénique, le paquet de cigarettes, la canette, la bouteille d’eau en plastique, l’emballage de fast-food, le gobelet et la gourde de compote, formulant des propositions plus ou moins originales de réutilisation, d’optimisation, de suppression de pièces, de changement de matériau… Ainsi ont-ils pris conscience de cette problématique et indiquent-ils « aborder leurs futurs développements de manière différente ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Face à la pénurie de main d’œuvre, Albéa lance son propre BTS en alternance

Profession

Face à la pénurie de main d’œuvre, Albéa lance son propre BTS en alternance

Le fabricant d’emballages cosmétiques est à la recherche des douze élèves qui intégreront la première promotion de sa formation en BTS Europlastics et composite. – Albéa a[…]

The Design spot lance ses premières formations

Profession

The Design spot lance ses premières formations

Une application pour découvrir la filière parfumerie-cosmétique

Profession

Une application pour découvrir la filière parfumerie-cosmétique

L'économie circulaire entre dans les écoles de commerce

L'économie circulaire entre dans les écoles de commerce

Plus d'articles