Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Trois lauréats pour Stratégies Emballages

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Trois lauréats pour Stratégies Emballages

© Stratégies Emballages

Emballages Magazine organisait le 27 juin 2019 sa onzième conférence annuelle en y associant la septième édition du trophée Emballage du manager de l’année. -

En associant pour la première fois sa conférence annuelle et Stratégies Emballages, le trophée Emballage du manager de l'année, Emballages Magazine proposait à tous les professionnels de la filière un tout nouveau rendez-vous le 27 juin 2019. Cette édition bénéficiait du soutien du salon All4Pack, de Carton ondulé de France (CoF), de Citeo, de CGL Pack (Færch Group), du Syndicat national des fabricants de boîtes, emballages et bouchages métalliques (SNFBM) et de Taghleef Industries. Voici les trois lauréats du cru 2019. Quelque 200 participants avaient répondu présent. 

Fabrice Peltier : un catalyseur dans le packaging

Designer de formation et artiste de cœur, Fabrice Peltier est très vite tombé dans la marmite de l’emballage en arrivant à Paris. À la tête de l’agence P’Référence, l’homme aux milliers de packs ne conçoit son métier que dans une approche globale. L’Institut national du design packaging (INDP) et la Design Pack Gallery témoignent de cette ambition. Véritable catalyseur et soucieux de transmission, Fabrice ne ménage jamais sa peine auprès des étudiants et participe à de nombreux jurys. L’environnement est très vite devenu le fil conducteur de tous les développements. Dans ses 150 chroniques livrées à Emballages Magazine depuis vingt ans, Fabrice Peltier inscrit toujours le pack dans toutes ses fonctions, de la production au tri en passant par le consommateur. La transformation en mobilier du complexe en polyéthylène (PE) et en aluminium, le PolyAl, des briques pour liquides alimentaires n’a pas de secret pour cet expert prolifique et insatiable. Conçu avec Citeo, la société agréée pour la valorisation des emballages et papiers ménagers au titre de la responsabilité élargie des producteurs (REP), le guide de l’éco-ancrage, le dernier-né, montre comment diminuer l’impact environnemental des emballages imprimés. Auteur de plusieurs ouvrages, dont la collection publiée chez Pyramyd, Fabrice s’intéresse à l’emballage dans toutes ses dimensions, mais aussi à l'histoire et au futur de celui-ci. L’impressionnante étude L’Emballage à l’aube de sa révolution, réalisée pour All4Pack, témoigne de cette vision. Aujourd’hui consultant en stratégie de marque et en packaging, Fabrice Peltier, trublion volontiers caustique, n’hésite jamais à bousculer ses interlocuteurs.

Méryl Villain : la priorité de l’environnement

Rencontrer Jean-Yves Bacques est sans doute le meilleur moyen de s’initier à l’emballage ! En postulant un peu par hasard chez Otor, aujourd’hui DS Smith, il y a quinze ans, Méryl Villain découvre qu’une simple caisse en carton ondulé cache des trésors de technicité. L’aventure épique du papier pour ondulé (PPO) allégé rappelle toutefois que l’innovation n’est jamais un long fleuve tranquille. Passer du contenant au contenu, des étuis en carton au cognac en l’occurrence, est une étape courante pour un expert de l’emballage et du conditionnement. Aujourd’hui chez Martell (Pernod Ricard) en charge de la production et de la logistique, Méryl Villain met d’ailleurs en musique la  responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) du groupe dans les emballages. Comme un retour aux sources, l’écoconception est un axe de travail majeur. Pour Méryl Villain, l’environnement est la priorité de demain. Pernod Ricard s’engage à éliminer les emballages en plastique inutiles et à intégrer des plastiques recyclés d’ici à 2025. Un manuel d’écoconception pour le développement de nouveaux produits doit porter la démarche. Celle qui aurait pu être océanologue ou guide touristique pour des treks est toujours fascinée par l’industrie lourde comme le verre ou la papeterie.

Laurent Tonnelier : le vainqueur du concours Lépine 2019

La patience, la ténacité et la passion ! Fort de ces trois ingrédients garantis sans allergènes, Laurent Tonnelier est le grand vainqueur de l’édition 2019 du concours Lépine en remportant le prestigieux Prix du président de la République. Le jury a été séduit par xTag qui permet de créer « un profil d'informations personnalisées pour la gestion des allergies ». Le fruit d’un travail de très longue haleine… Spécialiste mondial de la traçabilité et des emballages connectés, le patron de MobiLead et ServiceTag porte un nouveau standard baptisé Digital Link. Ce standard intègre toutes les informations souhaitables, de l’information nutritionnelle aux consignes de tri en passant par le marketing, en particulier les numéros de lots, afin d’automatiser et de sécuriser les opérations de retraits et de rappels tout au long de la chaîne d’approvisionnement, y compris chez le consommateur. Il n’existe actuellement sur le marché aucun moyen pour réaliser simplement ces opérations. Cette technologie passe par un simple QR code qui comprend le code-barres bien connu des consommateurs. Laurent Tonnelier plaide ainsi pour un marquage universel lisible sur smartphone qui assure à toutes les parties prenantes le bénéfice d’une technologie peu coûteuse et très simple d’accès. Une révolution pour l’emballage.

Fabrice Peltier, Méryl Villain et Laurent Tonnelier entrent dans le club des stratèges de l’emballage qui compte désormais 30 membres. En 2013, étaient lauréats de la première édition Henri Demontrond­ (Somfy), Vincent Ferry (Danone), Bruno Garnier (Carrefour), Corinne Mercadié­ (Casino) et Arnaud Rolland (Coca-Cola Entreprise). En 2014, les stratèges de l’emballage de la deuxième cuvée étaient Michel Bourguignon­ (Nestlé), Françoise Lochet (Laboratoires Expanscience), Christophe Morin (consultant) et Françoise Poulat (Danone Nutricia Research). En 2015, Steven Tordjeman (So Shape), Ève Deregnaucourt (Bacardi-Martini), Véronique Bregeon (Merial), Fabrice Ballin (Cristalco) et Annette Freidinger-Legay (Côté emballage) étaient à leur tour distingués. Anne-Laure Bulliffon (Alpes Packaging), Johnny Grippon (Laiterie Les Fayes), Benoît Renauld (Werner & Mertz France/Benelux), Alexandra Lagisz (Intermarché) et Michel Fontaine (CNE) rejoignaient les quatorze premiers lauréats en 2016, suivis de Julien Barreau (Lush), Christèle Chancrin (E³ Conseil) et Jean-François Molle (Gestes propres) en 2017. Laurent Dulau (Sturia), Gilles Bonnabeau, (Cypheme), Marc Gaudillère (Sanofi Pasteur), Raphaël de Taisne (Yumi) et Florence Bonnet-Touré (Destination plasturgie) étaient primés en 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

La "Circular Plastics Alliance" est sur les rails

Profession

La "Circular Plastics Alliance" est sur les rails

Sous l’égide de la Commission européenne, l’initiative regroupe une centaine de signataires et vise l’intégration de 10 millions de tonnes de matière recyclée dans tous les produits en[…]

La nanographie débarque en Amérique latine

Investissements

La nanographie débarque en Amérique latine

Les opposants à la consigne satisfaits

Profession

Les opposants à la consigne satisfaits

Des substances nocives dans les trois quarts des produits en plastique de consommation courante

Sécurité sanitaire

Des substances nocives dans les trois quarts des produits en plastique de consommation courante

Plus d'articles