Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le tri se dope aux algorithmes

Henri Saporta

Sujets relatifs :

,
Le tri se dope aux algorithmes

Le robot Max-AI est doté d'intelligence artificielle.

Citeo s’est penché sur les technologies au service des centres de tri. -

Dans le cadre du déploiement de l’extension des consignes de tri, Citeo accompagne un vaste programme de modernisation des centres de tri. C’est pourquoi la société agréée pour la valorisation des emballages et papiers ménagers au titre de la responsabilité élargie des producteurs (REP) organisait le mercredi 19 juin, sous la houlette de Carlos de Los LLanos, une session d’information de Citeo prospective intitulée « Watermarks et intelligence artificielle (IA) en centre de tri : quelles perspectives pour l’emballage de demain? ». Pour le directeur scientifique de Citeo, les nouvelles technologies doivent permettre de trier mieux et plus des emballages parfois compactés, fragmentés ou encore imbriqués. Dans une perspective sociale, les nouveaux outils peuvent aussi décharger les opérateurs de tâches ingrates pour aller vers des métiers de paramétrage et de suivi des machines. « Ce que l’on a vu jusqu’à aujourd’hui n’est rien par rapport à ce que l’on va voir demain », indique Carlos de Los LLanos. Alors que le gouvernement veut parvenir à 100% de plastiques recyclés, l’un des enjeux majeurs est par exemple de distinguer avec certitude des emballages alimentaires et non alimentaires afin de garantir la sécurité sanitaire.

Max-AI

L’américain Bulk Handling Systems (BHS) a ainsi conçu, avec Max-AI, un robot qui peut, grâce à l’intelligence artificielle, reconnaître et séparer des emballages. Max-AI est actuellement installé dans le centre de tri exploité par Veolia à Amiens (Somme). Pour Tomra et Pellenc ST, deux équipementiers de centres de tri, la combinaison du proche infrarouge (NIR) et de la vision délivre déjà de très bons résultats. Mais comment traiter efficacement les très nombreux cas particuliers? La solution est peut-être de marquer les emballages sur toute la surface avec la répétition d’un code-barres invisible à l’œil nu : c’est celle promue par l’américain Digimarc avec son tatouage numérique ou « watermark ». Tous les intervenants sont d’accord sur un point : la performance des centres de tri passe par le déploiement de technologies complémentaires associant le NIR, la vision, l’IA ou encore des marquages.

Intelligence collective

Faut-il reconnaître le matériau de l’emballage ou demander à l’emballage de quel matériau il est constitué ? Il est ressorti des échanges qu’un mélange des deux options est sans doute la meilleure solution. Il reste ensuite à bien distinguer la prise d’information – quel est le matériau? – et l’action d’éjection à des cadences industrielles. L’idée d’une mutualisation à l’échelle nationale d’une base de données sur les emballages et les matériaux d’emballage – « une intelligence numérique collective » – afin que les machines de tri bénéficient d’un apprentissage accéléré a séduit plusieurs participants.     

Consigne

Hasard du calendrier, la réunion de Citeo est tombée alors que Brune Poirson, secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire, installait à Strasbourg (Bas-Rhin) le comité de pilotage sur la consigne. Quand est arrivée sur le tapis la question de l’intérêt de déployer des technologies aussi sophistiquées alors que le consommateur pourrait réaliser ce tri lui-même grâce à des automates très pointus, un ange est passé...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Soprema ouvre la voie du recyclage des PET complexes

Soprema ouvre la voie du recyclage des PET complexes

Le spécialiste de l’étanchéité a inauguré à Strasbourg l’unité Sopraloop. - Troisième producteur mondial d’isolants et de produits d’étanchéité[…]

18/07/2019 | BoissonsPlastiques
Le Conseil d’État approuve la Lec

Le Conseil d’État approuve la Lec

Élisabeth Borne à l'Écologie

Carnet

Élisabeth Borne à l'Écologie

Une campagne pour le tri en ville

Une campagne pour le tri en ville

Plus d'articles