Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Dix milliards d’euros pour l’économie circulaire

Arnaud Jadoul
Dix milliards d’euros pour l’économie circulaire

© EIB

La BEI et cinq banques publiques lancent une initiative de soutien à la transition écologique sur cinq ans. -

Cinq banques publiques et la Banque européenne d’investissement s’associent pour financer l’économie circulaire. Elles lancent une initiative de dix milliards d’euros « destinée à accélérer la transition vers une économie durable » au sein de l’Union européenne sur les cinq prochaines années, de 2019 à 2023, selon un communiqué commun. « L’objectif est de limiter et d’éliminer les déchets, de renforcer une utilisation efficace des ressources et de favoriser l’innovation en privilégiant la circularité dans tous les secteurs de l’économie. » Les cinq banques « et institutions nationales de promotion économique » sont le groupe Caisse des dépôts, dont Bpifrance, en France, Bank Gospodarstwa Krajowego (BGK) en Pologne, Cassa Depositi e Prestiti (CDP) en Italie, Instituto de Crédito Oficail (ICO) en Espagne et Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) en Allemagne.

Structures de financement innovantes

Des prêts, investissements en fonds propres et garanties pour des projets éligibles seront mis à disposition. L’initiative permettra ainsi d’établir des structures de financement innovantes pour des infrastructures publiques et privées, des municipalités, des entreprises privées de différentes tailles et des projets de recherche et d’innovation. Tous les secteurs d’activité ainsi que toute la chaîne de valeur et du cycle de vie des produits sont ciblés. Il s’agira notamment de favoriser une « conception et production circulaire par la mise en œuvre de stratégies de réduction et de recyclage pour réduire les déchets à la source et donc avant la commercialisation », de prolonger la durée de vie des produits via la réutilisation, la réparation, la réaffectation ou le reconditionnement, ou encore de redonner de la valeur aux matériaux et autres ressources à partir des déchets, la récupération de chaleur résiduelle et/ou la réutilisation des eaux usées étant citées à titre d’exemples. Pourront également être soutenues des stratégies circulaires grâce, entre autres, au déploiement de technologies de l’information et de la communication et à la transformation numérique. Parmi les exemples de projets présentés figurent Phenix, une solution au gaspillage alimentaire, soutenue par une levée de fonds de 15 millions d’euros codirigée par Bpifrance, et Terradona, avec son application Cliink d’aide au tri.

Défi urgent

« La lutte contre le réchauffement climatique et les crises environnementales est le défi le plus urgent de notre époque. Le renforcement de l’économie circulaire est l’un des outils les plus puissants de notre arsenal. Cela contribuera non seulement à atteindre les objectifs de l’accord de Paris, mais apportera également des avantages considérables à l’économie et la société. Avec l’initiative conjointe pour l’économie circulaire, nous renforçons notre ambition et unissons nos forces pour lutter contre le gaspillage », se félicite Werner Hoyer, le président de la BEI.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une Goutte qui fait des vagues

Une Goutte qui fait des vagues

La pétition contre la petite bouteille d’Evian a dépassé les 150 000 signatures. -    Emballages Magazine s’est fait l’écho de la pétition lancée le 5 juin dernier par[…]

Leclerc expérimente la consigne

Leclerc expérimente la consigne

Consigne : Yoyo s’invite dans le débat

Consigne : Yoyo s’invite dans le débat

Du renfort pour éliminer les déchets plastique

Du renfort pour éliminer les déchets plastique

Plus d'articles