Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

Des ratés dans le rPET aux Antilles

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Des ratés dans le rPET aux Antilles

Fondé en 2011 par Christian Torres, Sidrep est en redressement judiciaire depuis mai 2019. -

Christian Torres est très amer, car l’affaire était bien ficelée. Les difficultés actuelles n’en sont que plus cuisantes. Tout commence en 1998 avec la création de Matières plastiques martiniquaises (MPM), à Ducos, en Martinique. L’objectif est d’injecter des préformes en polyéthylène téréphtalate (PET) sur place pour que les conditionneurs locaux puissent souffler leurs bouteilles dans une logique de proximité. Christian Torres pense pouvoir collecter les emballages « qui envahissaient alors les rues » pour produire du PET recyclé apte au contact alimentaire direct (rPET). « Il y avait une vraie logique dans une boucle locale d’économie circulaire, surtout sur une île touristique. Mais les conditions sociologiques, économiques et technologiques n’étaient pas réunies. C’était trop tôt », explique l’entrepreneur qui se résout donc à importer des granules de PET en provenance de Lituanie, d’Espagne ou du Mexique. L’usine produit aujourd’hui 100 millions de préformes par an, soit environ 3 000 tonnes de PET[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Soprema ouvre la voie du recyclage des PET complexes

Soprema ouvre la voie du recyclage des PET complexes

Le spécialiste de l’étanchéité a inauguré à Strasbourg l’unité Sopraloop. - Troisième producteur mondial d’isolants et de produits d’étanchéité[…]

18/07/2019 | BoissonsPlastiques
Le Conseil d’État approuve la Lec

Le Conseil d’État approuve la Lec

Élisabeth Borne à l'Écologie

Carnet

Élisabeth Borne à l'Écologie

Une campagne pour le tri en ville

Une campagne pour le tri en ville

Plus d'articles