Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Le Sedif sans chlore et sans calcaire

Le Sedif sans chlore et sans calcaire

Le Syndicat des eaux d'Ile-de-France investit 800 millions d’euros dans une technologie de filtration de l’eau du robinet. -

Alors que McDonald's défend son eau filtrée en prenant des pleines pages de publicité dans la presse, le Syndicat des eaux d'Ile-de-France (Sedif) s’offre à son tour des pleines pages intitulées « L’eau du robinet innove ! ». Sous la forme d'une interview d'André Santini, son président, le Sedif s'exprime sur le projet à dix ans « Vers une eau pure, sans calcaire et sans chlore » qui repose sur la technologie de filtration membranaire fine dite « Osmose inverse basse pression » (OIBP)  déployée à compter de 2024. L’usine d’Arvigny à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne) servira de pilote avant une extension à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) et Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) à partir de 2030. L’enquête publique a rendu un avis favorable en septembre 2021 en validant « une avancée technologique considérable dans le domaine de la distribution d’eau potable, jamais égalée à ce jour » mais la commission des aides de l’agence de l’eau Seine Normandie a donné un avis défavorable début octobre.

Bouteilles plastiques

Mené par Stereau (Saur), l’investissement initial se monte à 34 millions d’euros. Le montant total est évalué à 800 millions à terme. Egalement maire d’Issy-lès-Moulineaux (Hauts-de-Seine), André Santini explique que le Sedif répond à une attente forte des consommateurs : l’élimination du goût de chlore et la baisse de la teneur en calcaire. Et de glisser que ce progrès est « toujours sans déchets plastiques ». Jamais en reste quand il s’agit de défendre le service public de l’eau, le Sedif avait à plusieurs reprises croisé le fer avec Pierre Papillaud, le patron de Cristaline (Neptune), aujourd’hui disparu. D'anticiper d'ailleurs un « impact sur les bouteilles plastiques pour les consommateurs d’eau en bouteille ». Alors que le projet qui repose sur « une première mondiale » dans les eaux de surface a fortement divisé les élus, Eau de Paris, opposé à la « dérive » du Sedif, mise sur le charbon actif à Orly (Val-de-Marne). Un projet à 45 millions d'euros porté par... Stereau et sa technologie CarboPlus. Mise en route en juin 2022.

200 piscines olympiques

Etablissement de coopération intercommunale organisé en délégation de service public (DSP), le Sedif gère l’eau potable de la région parisienne. Soit près de cinq millions d’habitants de 135 communes de sept départements. Mais pas les Parisiens qui dépendent d'Eau de Paris, régie de la Ville de Paris. Les 780 000 m3 distribués chaque jour représentent 200 piscines olympiques tandis que les 8000 km de canalisations mènent de Paris à Séoul en Corée du Sud. Evalué à 90%, le rendement est l’un des meilleurs de France. Selon le Centre d'information sur l'eau, l'eau de boisson représente 1% des 10% à usage domestique. L'agriculture totalise 70% de la consommation et l'industrie, 20%. Soit 0,1% des usages pour l'eau de boisson.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

La hausse du PET fait réagir les minéraliers

Profession

La hausse du PET fait réagir les minéraliers

Les producteurs d’eau minérale appellent à une mobilisation de toute la chaîne de valeur pour la prise en compte des surcoûts. - Le polyéthylène téréphtalate (PET) vierge a vu son prix[…]

21/10/2021 | EauMatériaux recyclés
Une tempête dans un McD’eau ?

Profession

Une tempête dans un McD’eau ?

Le recyclage enzymatique prend de la bouteille chez Perrier

Economie circulaire

Le recyclage enzymatique prend de la bouteille chez Perrier

Vittel imagine des bouteilles du futur

Economie circulaire

Vittel imagine des bouteilles du futur

Plus d'articles