Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

L’art du recyclage s’invite sur le campus universitaire de Paris

Pierre Monnier
L’art du recyclage s’invite sur le campus universitaire de Paris

La Cité internationale universitaire de Paris accueille l'exposition Re-cyclages.

© Pierre Monnier - Emballages Magazine

L'exposition photographique Re-cyclages d’Alain Fouray est installée à la Maison de l’Île-de-France au sein de la Cité internationale universitaire de Paris jusqu’au 28 avril. –

Une cinquantaine de panneaux ont pris place à la Maison de l’Île-de-France sur le campus universitaire de Paris. Depuis le 8 avril, l’exposition Re-cyclages a fait son retour à Paris. À travers des clichés pris sur des sites de traitement, le photographe Alain Fouray livre un autre regard sur les déchets. C’est d’ailleurs ce pas de côté qui a poussé des éco-organismes tels que Citeo, Cyclamed ou EcoDDS, à se réunir autour de ce projet. Présentée pour la première fois en 2015 à la mairie du IIe arrondissement de Paris, la série de photographies Re-cyclages a ensuite été montrée à l’Orangerie du jardin du Luxembourg, où le Sénat organise des expositions, avant d’être mise en avant lors de la Conférence de Paris sur les changements climatiques (COP 21) organisée dans la capitale la même année. Depuis, les images d’Alain Fouray font le tour de la France afin de sensibiliser les citoyens au geste de tri, mais aussi à l’apport volontaire. Ainsi, Nantes (Loire-Atlantique), Nice (Alpes-Maritimes), Caen (Calvados), Lyon (Rhône) ou encore Bordeaux (Gironde) les ont accueillies. Aujourd’hui, Re-cyclages revient à Paris jusqu’au 28 avril dans le cadre de l’Université de la paix 2019, qui se tient du 8 au 13 avril, avec pour thème : « Face à l’urgence climatique : agir vite ».

Une certaine esthétique du déchet

Il aura fallu environ trois ans pour que l’ensemble des photographies soient réalisées. « Je joue sur le cadrage et la lumière, mais il s’agit d’images de la réalité, indique Alain Fouray. Une force s’en dégage, nous avons donc décidé d’en profiter pour sensibiliser à la seconde vie des objets du quotidien. » Emballages, papiers, cartons, piles, déchets agricoles et chimiques… « Il y a une certaine esthétique du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Myrissi intègre la Maison des start-up de LVMH à Station F

Video

Myrissi intègre la Maison des start-up de LVMH à Station F

Myrissi, la société à l’origine du premier traducteur sensoriel intelligent, a rejoint l’accélérateur de start-up de LVMH. Cette collaboration se déroulera au sein du plus grand incubateur[…]

27/09/2019 | Tous secteursDesign
Heinz fait basculer ses étiquettes pour apprendre à verser le ketchup correctement

Innovation

Heinz fait basculer ses étiquettes pour apprendre à verser le ketchup correctement

O-I lance un concours de design autour de son service O-I Expressions

Concours

O-I lance un concours de design autour de son service O-I Expressions

Steel2Pack récompense une équipe espagnole

Concours

Steel2Pack récompense une équipe espagnole

Plus d'articles