Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

MGI décroche la certification Ingede 11

Tiziano Polito
MGI décroche la certification Ingede 11

Le spécialiste de l’ennoblissement numérique d’imprimés a obtenu le label auprès de l’association européenne des désencreurs. Il garantit que ses vernis et dorures peuvent être ôtés facilement des substrats lorsque ces derniers sont recyclés. -

 

À l’origine de la JetVarnish, une série de machines permettant d’ennoblir des imprimés en mode 100% numérique par l’application d’un vernis et d’une dorure à chaud, MGI Digital Technology a obtenu la certification Ingede 11 qui établit que les substrats ainsi décorés sont désencrables et recyclables. Le constructeur français propose en réalité depuis déjà cinq ans, avec ses vernis UV EcoVarnish et sa dorure à chaud Green Foil des consommables répondant aux normes environnementales en matière de recyclage. La certification Ingede 11 lui confère un label de poids, celui de l’association européenne des désencreurs qui développe ses propres protocoles de valorisation. Le principe consiste à faire vieillir artificiellement l’imprimé puis à reconstituer en laboratoire l’étape de repulpage et enfin à désencrer la pâte par flottation. Concrètement, les particules d’encre viennent se coller dans des bulles d’air qui transitent dans la pâte à papier puis remontent à la surface. Les propriétés optiques de la pâte désencrée (luminance, couleur, propreté) ainsi que l’élimination de l’encre ou le noircissement, sont notés de manière à établir un score global qui permet d’aboutir ou pas à la certification.

Onze références

La gamme Green Foil comprend onze références mates et brillantes. MGI collecte les déchets intermédiaires, issus de la dépose, auprès de ses clients imprimeurs, les désencre selon un procédé qui lui est propre, broie le film en polyéthylène téréphtalate (PET) servant de support qui est ensuite revendu aux industriels de la plasturgie.

MGI a fait cette annonce lors du salon Luxe Pack 2021, qui a lieu du 27 au 29 septembre à Monaco. "Inventeur de l'ennoblissement numérique il y a une quinzaine d'années, nous avons toujours été en étroite relation avec les marques en leur permettant de valoriser et distinguer leurs produits en point de vente, jour après jour. Cette relation étroite nous a fait prendre conscience très tôt de leurs attentes en termes de recyclabilité de leurs packagings, et du fait que nos consommables devaient s'intégrer dans les filières actuelles de recyclage. L'obtention d'attestations Ingede 11 pour nos consommables vernis UV et dorures à chaud, leur garantit cette parfaite recyclabilité". a indiqué Edmond Abergel, président de l’entreprise. 

Fondé en 1982 et basé à Fresnes (Val-de-Marne), MGI développe des machines d’impression et d’ennoblissement numériques à destination des métiers des arts graphiques, de l’emballage, de l’étiquette, de l’édition. Outre le siège, la société dispose de trois autres sites de production localisés à Descartes (Loir-et-Cher), Limoges (Haute-Vienne) et à Villigendorf (Allemagne).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Kodak se relance sur le marché de l'impression numérique d’emballages

Technologie

Kodak se relance sur le marché de l'impression numérique d’emballages

La firme iconique lance Ascend, une presse qui remet au goût du jour le procédé électrophotographique et le combine avec des étapes de finition et ennoblissement. - Qui l’eût cru ? Kodak revient en[…]

Rossmann investit dans une CorruCut

Investissements

Rossmann investit dans une CorruCut

FP mercure accélère dans le numérique

Investissements

FP mercure accélère dans le numérique

Actega fait évoluer le décor du verre

Technologie

Actega fait évoluer le décor du verre

Plus d'articles