Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Stratégie

Konica Minolta et MGI toujours plus proches

Konica Minolta et MGI toujours plus proches

Une ligne d'ennoblissement JetVarnish, fer de lance de l'offre de MGI.

Actionnaire du constructeur français à hauteur de 40,5%, le Japonais prend sous son aile le SAV, l’assistance et l’administratif ainsi que le réseau commercial et la distribution des machines d’ennoblissement de son partenaire. -

Les destins de Konica Minolta et de MGI Digital Technology (MGI) se sont croisés en 2014 quand le le premier a pris une participation minoritaire chez le second. Deux ans plus tard cette participation montait à 40,5%. Le groupe japonais est toujours minoritaire chez son partenaire français mais la collaboration entre les deux sociétés, l’une spécialisée dans le matériel d’impression, l’autre dans les solutions d’ennoblissement pour les imprimés, tend à se renforcer. La nomination, il y a quelques mois de Tony Charlet, directeur général Industrial Printing pour la région EMEA de Konica Minolta au poste de directeur général de la division Global Business de MGI se situe dans cette dynamique tout comme le développement de lignes communes, où les modules de vernissage sélectif, de décor par dépose d’une résine et de dorure numérique de MGI suivent les postes d’impression de Konica Minolta.

Une nouvelle étape

Une nouvelle étape s’ouvre maintenant avec la décision des deux entreprises de mettre en commun leurs ressources dans la vente et les services. Plus en particulier, Konica Minolta prend sous son aile la gestion des activités commerciales et d’assistance, devenant ainsi l’interlocuteur unique des clients MGI pour le service après-vente, l’assistance et les questions administratives. Dans le cadre de cette coopération élargie, les produits MGI seront commercialisés directement via le réseau de distribution de Konica Minolta. Pour mémoire, il y a quelques mois, le groupe japonais avait déjà adjoint à son catalogue les machines de MGI. Bien que les solutions et les technologies MGI soient dorénavant commercialisées sous la marque Konica Minolta, chaque entreprise conservera l’identité de sa marque et son logo. Par contre, pour les activités marketing conjointes, il sera question d’un nouveau logo commun.   

Fondé en 1982, MGI développe des machines d’impression et d’ennoblissement numériques à destination des métiers des arts graphiques, de l’emballage, de l’étiquette, de l’édition. La société, qui est basée à Fresnes (Val-de-Marne), dispose de quatre sites de production localisés en France et en Allemagne.

Basé à Tokyo (Japon), Konica Minolta est présent dans de multiples secteurs d’activité allant des systèmes d'impression dédiés aux arts graphiques et à l’industrie jusqu'à l’impression commerciale en passant par l’imagerie médicale, les instruments de mesure, les têtes jet d'encre pour l’industrie textile, les panneaux d'éclairage à diodes électroluminescentes organiques (OLED), l’isolation thermique ou encore l’optique. Le groupe emploie 45 000 personnes pour un chiffre d’affaires de 8,7 milliards d’euros.  

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Imprim’Luxe pousse le Made in France

Profession

Imprim’Luxe pousse le Made in France

L’association veut capitaliser sur l'émoi provoqué par la crise sanitaire pour faire en sorte que les donneurs d’ordre choisissent des imprimeurs français. - Assurément l’épidémie[…]

Domino intègre le vernis sélectif

Technologie

Domino intègre le vernis sélectif

Bormioli Luigi dévoile une technique écologique de satinage des flacons en verre

Bormioli Luigi dévoile une technique écologique de satinage des flacons en verre

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Entretien

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Plus d'articles