Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

La filière cosmétique tient son comité stratégique

Pierre Monnier
La filière cosmétique tient son comité stratégique

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie.

© Gézelin Grée

La ministre déléguée en charge de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a réuni les représentants de la filière cosmétique le 26 mars. L’objectif était de lancer un plan d’actions partenarial pour la compétitivité, l’innovation, la transition écologique et le fabriqué en France. –

Une filière plus visible, mieux entendue et davantage considérée. Voilà les revendications des acteurs de la parfumerie-cosmétique en France. Le 26 mars, le pôle de compétitivité du secteur, Cosmetic Valley, et la Fédération des entreprises de la beauté (Febea) ont rencontré la ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher. Il s’agissait de la première réunion du comité stratégique de la filière, créé à la suite des États généraux organisés en octobre 2020 qui avait mené à la soumission aux pouvoirs publics de « 30 mesures pour une relance durable et gagnante ».

Établir un constat partagé sur les enjeux de la filière

Ce comité stratégique se compose d’acteurs représentatifs de la cosmétique-parfumerie française : PME, ETI, grands groupes, donneurs d’ordres, fournisseurs ou encore fédérations. L’objectif de cette rencontre inaugurale était « d’établir un constat partagé sur les enjeux stratégiques de la filière et d’identifier les projets structurants pour y répondre », pointe un communiqué. Parmi les pistes évoquées figurent la favorisation de l’innovation et de la compétitivité, la protection de l’environnement, la sécurité des consommateurs et la solidarité de leur écosystème.

Agnès Pannier-Runacher a par ailleurs annoncé le lancement d’une mission d’évaluation des investissements nécessaires à la transition écologique. La ministre déléguée a rappelé la création d’un accélérateur dédié à la numérisation des fournisseurs (opéré par BpiFrance) : la Maison internationale de la cosmétique qui doit ouvrir ses portes à Chartres (Eure-et-Loire) en 2024. Agnès Pannier-Runacher s’est réjouie de cette première réunion qui « a permis de poser collectivement les enjeux auxquels sont confrontés les acteurs de la filière, tant en matière de compétitivité que de transitions environnementales et numériques, et de fixer les priorités qui ont vocation à être portées au sein de la filière en coopération avec l’État ».

Être encore plus fier de l’atout que représente cette filière

Côté filière, Marc-Antoine Jamet, le président de Cosmetic Valley a déclaré : « La création de ce comité est un grand succès pour l’ensemble de la filière cosmétique française qui le réclamait depuis longtemps. […] C’est enfin une incitation, je l’espère, à ce que chacun soit encore plus fier et conscient de l’atout que représente pour la France une grande industrie, innovante et performante, leader mondial de son secteur. » Pour sa part, Patrick O’Quin, le président de la Febea s’est félicité « de cette occasion d’affirmer la volonté commune de tous les participants de se donner les moyens de s’inscrire dans la transition écologique pour poursuivre la croissance de notre filière et la maintenir au premier rang mondial ».

Une feuille de route doit être adoptée d’ici à l’été pour mettre en œuvre les priorités établies. Un point d’avancement sera ensuite organisé lors du Sommet de la filière cosmétique prévu à Paris les 13 et 14 octobre 2021.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Édition spéciale by Luxe Pack contraint à un nouveau report

Rendez-vous

Édition spéciale by Luxe Pack contraint à un nouveau report

Le rendez-vous parisien du salon de l’emballage de luxe fait une nouvelle fois les frais des mesures sanitaires. Prévu les 1er et 2 juin au carreau du temple à Paris, le salon devrait avoir lieu à la fin de[…]

12/04/2021 | LuxeLuxe Pack
Superga Beauty acquiert le site de parfums Cosmeurop de L’Oréal

Acquisitions

Superga Beauty acquiert le site de parfums Cosmeurop de L’Oréal

Estée Lauder s’associe à Eastman pour atteindre ses objectifs environnementaux

Stratégie

Estée Lauder s’associe à Eastman pour atteindre ses objectifs environnementaux

Emmanuel Guichard passe du contenant au contenu

Profession

Emmanuel Guichard passe du contenant au contenu

Plus d'articles