Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Stratégie

Comment Bormioli Luigi s’attaque au marché du maquillage

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Comment Bormioli Luigi s’attaque au marché du maquillage

© Bormioli Luigi

Le verrier italien a dévoilé plusieurs solutions pour se diversifier des flacons et des pots. Bormioli Luigi souhaite accompagner de jeunes marques autour du soin, du mascara ou du rouge à lèvres. –

Les habitudes de beauté ont évolué au cours des deux dernières années. Après plusieurs confinements et une distanciation sociale de rigueur, le recours aux produits cosmétiques a changé. Ainsi, l’utilisation de parfum s’est faite plus rare, le recours au rouge à lèvres a laissé place aux masques, donnant au maquillage des yeux un rôle prépondérant. Dans ce contexte, qui s’inscrit dans une tendance de marché vers une glassification – le passage d’un packaging plastique à une version en verre – de la part de certaines marques, les verriers ont forcé le trait. Pour préparer la reprise, les experts du flaconnage ont développé davantage de solutions pour la cosmétique, mais aussi pour le maquillage, une première.

Collections de standards

Bormioli Luigi s’affiche comme le fabricant le plus impliqué dans cette transformation. Dès Luxe Pack Monaco, l’entreprise exposait une quantité impressionnante de nouveaux produits. Mais c’est bien lors du salon MakeUp in Paris, les 20 et 21 octobre, que le verrier a mis en avant cette nouvelle partie de son catalogue. Ces nouvelles offres visent de petites marques avec une mise sur le marché rapide et des petites quantités de production. Il s’agit avant tout de découvrir le marché. Et ce, même si Bormioli Luigi produit plus de 3 millions de pièces par an pour le maquillage à travers les besoins de ses clients historiques.

Sur le plan des solutions, un partenariat avec Pibiplast permet au verrier de s’introduire sur le marché des mascaras et du lipgloss. Le plasturgiste se charge de la partie haute de la solution : capot, tige, essoreur et applicateur. Bormioli Luigi réalise la flaconnette et propose une multitude de personnalisations issues de sa gamme de décoration pour flacons. Au sein de ses collections de standards, le verrier a également ajouté des formats de 30 ml pour convenir aux formules de fonds de teint. Mais ce n’est pas tout. Un rouge à lèvres rechargeable a aussi été mis en avant lors de l’événement consacré au maquillage. Cette référence est constituée de deux parties en verre pressé : une base et un capot. Après avoir développé des moules propriétaires, Bormioli Luigi peut faire réaliser des inserts à placer entre ces deux éléments afin d’y accueillir un mécanisme de rouge à lèvres, lui aussi sourcé. Un concept semi-standard personnalisable avec les techniques de parachèvement du verrier, mais qui peut également revêtir le vernis « safe glass ». Ce polymère protège le verre en lui apportant une résistance mécanique et retient, en cas de casse, les bouts de verre pour davantage de sécurité. Cette première percée dans le maquillage devrait s’affirmer lors des prochains rendez-vous de la profession en début d’année prochaine.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

ADF, PCD et PLD contraint de décaler son édition 2022

Rendez-vous

ADF, PCD et PLD contraint de décaler son édition 2022

Le trio de salons a reporté son rendez-vous dédié aux aérosols, à la parfumerie-cosmétique et aux boissons premium. L’édition 2022 d’ADF, PCD et PLD se tiendra les 29 et 30 juin.[…]

08/12/2021 | Hygiène-BeautéLuxe
ADF, PCD et PLD peaufinent le retour de leur salon

Rendez-vous

ADF, PCD et PLD peaufinent le retour de leur salon

Verescence, Eviosys et Grown.Bio s’engagent pour un coffret durable

Economie circulaire

Verescence, Eviosys et Grown.Bio s’engagent pour un coffret durable

XPaper, le distributeur airless en papier de Lumson, récompensé

Concours

XPaper, le distributeur airless en papier de Lumson, récompensé

Plus d'articles