Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Quik’s Potato Products abandonne le détecteur pour les rayons X d'Ishida

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Quik’s Potato Products abandonne le détecteur pour les rayons X d'Ishida

Quik's Potato Products a choisi une machine à rayons X d'Ishida pour sécuriser sa production.

© Ishida

Confronté à un changement d’emballage et à des nouvelles exigences de qualité, le producteur néerlandais de plats préparés a choisi une machine Ishida. -

Les détecteurs de métaux ont bien des qualités dont la principale est le prix, mais ils présentent deux défauts : ils ne peuvent déceler d’autres particules que métalliques – ferreuses ou non – et sont incapables de travailler sur des produits emballés dans des conditionnements en métal ou des complexes métallisés du fait des perturbations électromagnétiques que ceux-ci engendrent. Quik’s Potato Products était justement confronté à ces deux contraintes. Le producteur néerlandais de plats préparés à base de pommes de terre voulait utiliser davantage de barquettes en aluminium et pousser les contrôles de qualité afin d’éviter que cailloux ou morceaux de tuyaux de drainage en polychlorure de vinyle (PVC) brisés par les tracteurs ne se retrouvent dans ses produits. Or, la vision était inefficace, car ces contaminants ont la même couleur que les pommes de terre.

Compacité et facilité d'utilisation 

Après avoir investi dans une peseuse associative et une trieuse pondérale de marque Ishida, Quik’s Potato Products a donc opté pour un équipement à rayons X de la même marque. Au-delà des capacités de détection, l’entreprise indique avoir fait ce choix pour la compacité du matériel et sa facilité d’utilisation. « Nous avons examiné d'autres modèles, mais tous ceux qui avaient des capacités similaires étaient trop volumineux pour s'intégrer à notre ligne existante, tandis que les modèles plus petits n'étaient pas assez précis. Le détecteur Ishida s'est avéré être le plus polyvalent, facile à installer et à utiliser », souligne Henri van Hemert, ingénieur qualité de l’entreprise. Équipé de la technologie dite à algorithme génétique lui permettant de se régler automatiquement au fil de son fonctionnement, le dispositif à rayons X est capable de repérer des contaminants jusqu’à 0,6 mm. Sa capacité de production maximale est de 100 barquettes par minute, actuellement réduite à 30 barquettes par minute du fait de la remplisseuse en aval qui limite cette cadence.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Anatolia sécurise l’export avec Ishida

Investissements

Anatolia sécurise l’export avec Ishida

Après avoir investi dans des associatives et des trieuses, le producteur de fruits secs s’est doté d’un détecteur à rayons X. -    Appréciés des consommateurs pour leurs vertus[…]

07/07/2020 | Contrôle
Mettler Toledo facilite le nettoyage de ses trieuses pondérales

Sécurité sanitaire

Mettler Toledo facilite le nettoyage de ses trieuses pondérales

Cognex introduit l’intelligence artificielle dans ses caméras

Technologie

Cognex introduit l’intelligence artificielle dans ses caméras

Antares Vision et IMA partenaires sur le long terme

Technologie

Antares Vision et IMA partenaires sur le long terme

Plus d'articles