Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

La Banque de France investit dans le conditionnement

Tiziano Polito
La Banque de France investit dans le conditionnement

Actemium a été chargé d’automatiser l'encaissage et la palettisation des billets imprimés à Chamalières (Puy-de-Dôme). -

Les billets de banque ont besoin, comme les médicaments et les tranches de jambon, d’être conditionnés. A Chamalières (Puy-de-Dôme), la Banque de France imprime sur son site historique de 1 à 1,5 milliard d’euros, en six coupures différentes, du billet de 5 euros à celui de 200 euros. L’institution financière, via la Direction générale de la fabrication des billets (DGFB), a confié à ISI Process, en collaboration avec Actemium Clermont Process, la conception, la réalisation et l’installation d’une ligne automatique d’emballage. Le projet dispose d’une enveloppe de 5 millions d’euros. Il se déroulera sur deux ans et porte sur le convoyage et le regroupement des billets puis l’emballage, jusqu’à la palettisation. Six convoyeurs sont prévus. Après avoir été regroupés par « mises » de 1000, à savoir empilés en liasses de 1000 unités, les billets sont[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Coup de chaud pour les sachets de thé Yorkshire Tea

Coup de chaud pour les sachets de thé Yorkshire Tea

La marque de thé britannique a choisi de lancer des sachets biodégradables en juin 2018. Seul problème, la nouvelle méthode de scellage ne supporte pas la chaleur... – Tout partait d’une envie louable. Soucieux d’afficher un impact environnement[…]

19/12/2018 | BoissonsConditionnement
Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Burgopak sécurise l’étui

Sécurité sanitaire

Burgopak sécurise l’étui

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

Plus d'articles