Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Robatech optimise le collage de barquettes carton

Tiziano Polito
Robatech optimise le collage de barquettes carton

L’équipementier suisse a travaillé avec le constructeur de formeuses turc DMS Osman Çubuk Makine sur une solution permettant d’augmenter la cadence de 25% tout en réduisant la consommation de colle de 50%. -

 

Consommer moins tout en produisant plus … ce principe anime depuis toujours les constructeurs de machines de production. Robatech, dont la spécialité est la fabrication de fondoirs à colle et des systèmes qui les permettent de les appliquer sur les emballages, a travaillé avec son client turc, l’équipementier DMS Osman Çubuk Makine sur l’amélioration de ses formeuses de barquettes pour fruits et légumes. Pour mémoire, ces machines servent à former, à partir d’une découpe à plat, une barquette en carton ondulé, l’objectif étant ensuite de coller les rabats avec de l’adhésif pour les fixer. Les deux entreprises travaillent ensemble depuis 2005.

Faisant suite à une évolution de la demande qui a commencé à s'orienter, à partir de 2018, vers des machines plus productives et plus économes, les deux partenaires ont retravaillé sur le système de collage. Jusque-là, les languettes en carton ondulé, une fois rabattues, étaient fixées avec des cordons de colle, appliquées de façon intermittente par des têtes AX Diamond. 2,5 grammes de colle par carton étaient nécessaires pour effectuer un assemblage sûr sachant que la cadence de la machine culminait à 24 barquettes par minute.

Cordons et points

Afin d’aller plus vite, Robatech et DMS ont pensé d’appliquer la colle non plus par cordons mais par points. Pour parvenir à cet objectif,  la tête d’application développe des temps d’obturation plus courts mais nécessite en contrepartie de davantage de maintenance. « Selon le mode opérationnel, les pièces d’usure d’une tête d’application pneumatique peuvent atteindre leur durée de vie maximale après seulement quelques mois », explique Hakan Tanriöven, responsable des ventes de Robatech Turquie. D’où l’idée d’utiliser une tête électromécanique modèle SpeedStar Compact.

Celle-ci permet d’appliquer de très petits points à une vitesse élevée tout en affichant une meilleure résistance, de l’ordre de 500 millions de cycles. Une buse spéciale permet l’application de deux lignes de colle par tête. En appliquant l'adhésif par points et non plus en cordons, 1,2 gramme de colle suffit par carton soit la moitié de la quantité utilisée auparavant. De plus, la machine produit jusqu’à six cartons de plus par minute. Seul inconvénient : l'investissement initial est plus important ... Mais il peut être amorti rapidement, selon les deux entreprises du fait des gains de productivité et de consommables.

Afin d’augmenter la sécurité du personnel et éviter des arrêts de production non programmés, DMS a équipé sa machine d’un fondoir sans réservoir Concept Stream et d’un système de remplissage automatique de colle en granulés. 

Basé à Muri, en Suisse, Robatech compte parmi les leaders mondiaux des systèmes d’application de colles et adhésifs, avec une offre qui comprend des commandes, des têtes d’encollage, des fondoirs et des systèmes de dosage.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Les ventes de machines étrangères ont reculé de 5% en 2020

Indicateurs

Les ventes de machines étrangères ont reculé de 5% en 2020

D’après le Secimep, la sortie de crise sera caractérisée par une croissance modérée. -   La semaine dernière, Emballages Magazine, indiquait que d’après les[…]

IA : « Chez Omron, nous entrons dans l’ère du réflexe »

Entretien

IA : « Chez Omron, nous entrons dans l’ère du réflexe »

B&R libère ses navettes

Technologie

B&R libère ses navettes

Igus rassemble 60 000 visiteurs sur son stand virtuel

Profession

Igus rassemble 60 000 visiteurs sur son stand virtuel

Plus d'articles