Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Volvic recycle ses eaux de rinçage

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Volvic recycle ses eaux de rinçage

© Rose-Marie Loisy

L’embouteilleur économise 600 m³ par jour grâce à un procédé d’ozonation mis au point par BWT. - 

 

 

L’eau est une ressource rare, y compris pour ceux qui en embouteillent des millions de litres par an ! C’est pour éviter d’en rejeter une partie dans l’environnement et optimiser ses performances industrielles que Volvic a fait appel aux services de BWT. La marque d’eau minérale a commencé à s’intéresser à la question en 2017, dans le cadre de la politique environnementale menée par le groupe Danone auquel elle appartient, mais aussi pour faire face aux épisodes répétés de sécheresse. Une cartographie des usages de l’eau et des optimisations potentielles a été réalisée à partir des trois types d’eau présents sur le site de la zone industrielle du Chancet, à Volvic (Puy-de-Dôme) : l’eau minérale naturelle issue des forages qu’elle met en bouteille, les eaux de process dédiées au nettoyage des circuits des équipements d’embouteillage, les eaux de service des utilités industrielles : chaudières, tours aéroréfrigérantes...

Rinçage de bouteilles

L’analyse a porté plus spécifiquement sur le process d’embouteillage. Pour préserver la qualité du produit, Volvic utilise en effet l’eau minérale naturelle pour rincer les bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) et celles en verre, et nettoyer les circuits des installations (en photo ci-dessous). Jusque-là, cette eau était rejetée en tant qu’effluent et adressée à la station d’épuration des eaux usées. BWT a proposé de la traiter avec l’ozone, pour la réutiliser.

Produit à partir de l’oxygène présent dans l’air ambiant, l’ozone, substance instable composée de trois atomes d’oxygène, est connu pour ses vertus bactéricides. Spécialisé dans le traitement de l’eau, BWT a déjà installé des ozoneurs ailleurs, dans des usines et des collectivités. C’est ce qui a conforté Volvic dans son choix d’y recourir. L’ozoneur permet de traiter l’eau des rinceuses, stockée dans deux cuves de 50 m³, et d’alimenter en eau de process les deux usines, notamment le réseau de l’usine fruit, pour les opérations de nettoyage en place (Cleaning in place, CIP) des machines et les rinçages entre les différentes campagnes de production. Un traitement aux ultraviolets (UV) permet d’éliminer les traces d’ozone et ainsi d'obtenir une eau limpide exempte de goût ou de résidus de produits chimiques.

Le système, en place depuis 2018, assure une économie de près de 600 m³ d’eau par jour en eaux recyclées, aujourd’hui valorisées sur le site de Volvic fruit. Au total, 380 millions de litres d’eau ont pu être économisés.

BWT est spécialisé dans le traitement de l’eau. Le groupe d’origine autrichienne intervient sur trois marchés : l’habitat individuel, les bâtiments collectifs et tertiaires et l'industrie, avec des solutions de traitement par filtration, adoucissement, antitartre, désinfection, désembouage ou osmose. La filiale française emploie 580 personnes pour un chiffre d’affaires de 112 millions d’euros.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Verallia séparera sa présidence et sa direction générale en 2022

Carnet

Verallia séparera sa présidence et sa direction générale en 2022

Le fabricant d’emballages en verre a choisi de confier à Patrice Lucas son poste de directeur général à partir de mai 2022. Michel Giannuzzi conservera son titre de président de Verallia. –[…]

07/12/2021 | Verre
Du PET 100% végétal pour Orangina

Economie circulaire

Du PET 100% végétal pour Orangina

Dix-neuf lauréats pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

Profession

Dix-neuf lauréats pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

Un Oscar de l'emballage pour l'Iscom

Profession

Un Oscar de l'emballage pour l'Iscom

Plus d'articles