Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Verallia inaugure une quatrième ligne à Vauxrot

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Verallia inaugure une quatrième ligne à Vauxrot

La nouvelle ligne de production de Vauxrot a été inaugurée le 1er juin 2018.

© Franck Dunouau

Le groupe verrier Verallia a installé une quatrième ligne de production à Vauxrot (Aisne). Après la reconstruction de son four en janvier, le site utilisé pour compenser le manque de capacité des autres usines françaises peut désormais produire 700 000 bouteilles par jour. –

Une grande fête pour deux investissements. Verallia a inauguré le 1er juin les nouvelles installations de son usine de Vauxrot, située sur les communes de Soissons, Cuffies et Crouy dans l’Aisne. Au total, le groupe verrier a investi 28 millions d’euros pour reconstruire son unique four (24 millions d’euros) et aménager une quatrième ligne de production (4 millions d’euros). Désormais, le site peut produire jusqu’à 700 000 bouteilles par jour, soit environ 100 000 de plus qu’auparavant. Contrairement aux autres verreries du groupe, Vauxrot a la particularité de ne pas être spécialisé dans un domaine de production, mais de compenser le manque de capacité globale de Verallia en France. Ses 150 employés fabriquent donc aussi bien des bouteilles de vins tranquilles et effervescents, que des bouteilles de bières. Cette agilité fait de Vauxrot la verrerie française la plus flexible du groupe avec jusqu’à 12 changements de teintes par an.

Une ligne décidée au pied levé

Bien loin des habitudes de l’industrie verrière, ces travaux n’ont pas eu lieu en même temps. « Le four a été arrêté le 15 octobre 2017, précise Thomas Doudoux, le directeur de l’usine de Vauxrot. Nous l’avons reconstruit et agrandit, ce qui a demandé de réaliser une extension de notre bâtiment. » Au-delà d’une capacité revue à la hausse, c’est surtout la technologie du four qui a évolué. « Nous disposons désormais d’un four à boucle, qui respecte les normes les plus exigeantes », continue Thomas Doudoux. Sa reconstruction a permis de mettre ne place un système d’alimentation par gaz. La chauffe du verre pourra ainsi se faire à la fois par du fioul ou du gaz – principalement utilisé actuellement.[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

O-I acquiert près de la moitié d’Empresas Comegua

O-I acquiert près de la moitié d’Empresas Comegua

Le verrier américain a pris une participation de 49,7 % dans l’entreprise sud-américaine. – Présenté comme un leader de la fabrication d’emballages en verre pour les marchés de[…]

13/11/2018 | VerreAcquisitions
CCEP France investit à Socx

CCEP France investit à Socx

ATT sérialise les bouteilles de vin

ATT sérialise les bouteilles de vin

Krones muscle ses préformes

Krones muscle ses préformes

Plus d'articles